Des travailleurs "enfermés" aux anciennes papeteries de Virginal malgré l’amiante: descente de la police

Des équipes de policiers et représentants de l’auditorat du travail du Brabant wallon se sont rendus vendredi matin sur le site industriel des anciennes papeteries de Virginal, dans l’entité brabançonne wallonne d’Ittre, a indiqué l’auditeur du travail du Brabant wallon.

Des travailleurs "enfermés" aux anciennes papeteries de Virginal malgré l’amiante: descente de la police
Selon Médor, des ouvriers, sans vêtements de protection, travaillent «7 jours sur 7» dans l’usine désaffectée de Virginal. ©EdA

L’action intervient au lendemain de la publication d’un reportage par le magazine trimestriel d’investigations Médor.

Selon Médor, des travailleurs originaires d’Europe de l’Est procèdent au démontage d’installations des anciennes papeteries contenant de l’amiante. Des ouvriers, sans vêtements de protection, travaillent "sept jours sur sept dans l’usine désaffectée de Virginal, où ils sont bouclés à double tour", affirme le magazine.

Après la faillite de l’entreprise Virginal Paper (précédemment Idem Papers) en mai 2019, le matériel a été vendu aux enchères. Restées dans l’usine, de gigantesques machines d’impression sont en train d’être démontées. Celles-ci contiennent de l’amiante, notamment au niveau des calorifuges.

La firme polonaise TNT, basée à Gdansk, serait aux commandes des opérations de démontage, pour le compte d’une entreprise ukrainienne et non de la Sogepa (la société publique wallonne spécialisée dans le redéploiement et l’accompagnement des entreprises), comme l’indique Médor.

La Sogepa précise qu’elle a récupéré le terrain et le bâtiment mais pas le matériel qui se trouve à l’intérieur. Celui-ci appartient à une société de leasing qui a revendu les machines à un entreprise ukrainienne qui a mandaté une société polonaise pour le démontage. La Sogepa a autorisé l’accès pour l’évacuation des machines. Un préalable pour pouvoir valoriser le bâtiment à d’autres fins.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...