Covid: le virus ralentit partout en Belgique… mais pas à la même vitesse

Le taux de reproduction national, qui représente le niveau de contagiosité du coronavirus à travers le pays, poursuit sa baisse. Seule une région ne parvient pas encore à freiner totalement la progression du SARS-CoV-2.

Alan Marchal
Covid: le virus ralentit partout en Belgique… mais pas à la même vitesse
Le coronavirus est actuellement moins contagieux en Belgique. ©AFP (Illustration)

La tendance se confirme: le virus se propage de moins en moins vite en Belgique.

D’après les derniers chiffres officiels publiés par Sciensano, le taux de reproduction (ou "Rt") national – qui se calcule sur base du nombre d’hospitalisations quotidiennes – continue de faiblir de semaine en semaine.

Ainsi, depuis la mi-novembre, le "Rt" belge (qui est considéré comme un des indicateurs les plus intéressants pour comprendre l’évolution de la pandémie) n’a pas cessé de diminuer, passant de 1,158 à 0,937.

Mieux, comme c’est le cas depuis deux semaines, le taux de reproduction national se trouve désormais sous le seuil symbolique de 1. Ce qui signifie que la pandémie ralentit. La dernière fois que le "Rt" de la Belgique était inférieur à 1, c’était au début du mois d’octobre. Soit avant le début de la 4e vague.

Reste qu'il faut se montrer prudent. Si la diminution du taux de reproduction a permis d'entrevoir une baisse des hospitalisations dans le pays, un rebond n'est pas à exclure. Et ce, d'autant plus que les observateurs, dont Yves Van Laethem, craignent le variant Omicron, beaucoup plus contagieux que Delta, le variant qui prédomine actuellement en Belgique.