Ce week-end, 5 marchés de Noël alternatifs pour amener Bruxelles au pied du sapin

Il est temps de penser à vos cadeaux de fin d’année. Et pourquoi pas miser sur des créateurs ou artistes bruxellois? L’Avenir vous emballe tout ça dans une petite sélection de marchés de Noël alternatifs, bon goût garanti. Après le vin chaud d’usage, filez aussi décompresser dans deux expos photos.

Julien Rensonnet
Ce week-end, 5 marchés de Noël alternatifs pour amener Bruxelles au pied du sapin
Le pull de Noël ringard a du souci à se faire: les artistes, designers, créateurs et artisans bruxellois s’y mettent tous ensemble pour vous éloigner du mauvais goût ce week-end. ©Stock Adobe

Pulls de Noël interdits

Des marchés de Noël traditionnel, Bruxelles en fait son pain (d’épice) quotidien.
Des marchés de Noël traditionnel, Bruxelles en fait son pain (d’épice) quotidien. ©Rustic Witch – stock.adobe.com

Les Plaisirs d’Hiver et leur bracelet CST se tiennent toujours dans le centre de Bruxelles. Mais il existe des alternatives aux fumets de vin chaud, tartiflettes et saucisse géante. Pour garnir le pied de votre sapin, voilà les alternatives responsables, créatives et branchées que L’Avenir a reprérées pour vous ce week-end. Amis des pulls de Noël kitsch, passez votre chemin: on parle ici de bon goût "made in Brussels".

Noël à la Tricoterie, c’est les deux prochains week-ends.
Noël à la Tricoterie, c’est les deux prochains week-ends. ©La Tricoterie

À deux pas, galerie Anspach, se tient le "Creators Factory" organisé par Brussels Vintage Market (9-12 décembre) et Fais-le Toi-Même (18-23 décembre). On y attend jusqu'à 40 créateurs sur les 2 prochains week-ends. Fais-le Toi-Même organise par ailleurs un pop-up de Noël à la Maison Demeuldre à Ixelles(jusqu'au 12/12 chaussée de Wavre, 141-143).

À Saint-Gilles, foncez au " Marché de Noël Artisanal et Durable " de la Tricoterie (dimanches 12 et 19/12, 11h-19h): vous trouverez vos cadeaux parmi l'offre de céramiques, textiles cousus main et cosmétiques naturels pendant que vos kets profitent de 2 concerts et d'ateliers.

Un original marché de Noël de l’image imprimée ce week-end à Saint-Gilles: cool.
Un original marché de Noël de l’image imprimée ce week-end à Saint-Gilles: cool. ©Ice Screen

C'est décidément à Saint-Gilles que ça se passe puisque le "Marché de Noël de l'image imprimée" se tient ces 10 (16h-19h) et 11/12 (11h-19h) dans les locaux de la Smart (72 rue Coenraets). Les organisateurs (l'atelier Ice Screen et la Brussels Art Factory) y convient des dizaines de créateurs enchantant papier, BD, affiches ou t-shirt.

Les créateurs se réunissent aussi à Tour & Taxis ce dimanche 12/12 (10h-18h) où la Gare Maritime accueille le 2e" Brussels Makers Market ". Une seule règle là-bas: tout est belge et de bon goût. Dans ce marché durable, vous trouverez des créations et produits de fabricants belges, aussi bien professionnels qu'amateurs. Mobilier, accessoires, déco, papeterie; bois, tricot, céramique, carton: impossible de s'y tromper.

Retour dans le centre pour décompresser un peu de cette harassante chasse aux cadeaux. C'est là que vous trouvez l'adresse la plus cosy de cet hiver bruxellois: le " Jardin Winterfest "" du Grand Hospice, l'occupation temporaire du site Pachéco. Au menu: grogs, tisanes, cidre chaud (!) et street-food de saison (raclette annoncée) sur une BO de Noël ouatée qui n'exclut pas les déhanchements (tous les jours de midi à minuit). On n'est pas bien, là?!

Ce week-end, 5 marchés de Noël alternatifs pour amener Bruxelles au pied du sapin
©Botanique

On ne va pas se la raconter: les occasions d'emmener les kets au spectacle se font rares ces dernières semaines. N'hésitez donc pas à vous asseoir sur les banquettes de la Rotonde du Botanique pour le concert de Bombataz. Pour les matinées Bota Kids destinées au jeune public, l'étonnant quatuor bruxellois décryptera sa synth-pop matinée d'électronique, de jazz et de funk, pour la faire entendre aux petites oreilles. Cette BO de la bonne humeur vous garantit un lever du bon pied et vous permet aussi de pousser votre nez dans l'espace d'expo de l'ancien jardin d'hiver.

+ "Bombataz en concert Bota Kids", ce samedi 11 décembre à 10h au Botanique, 8,5/5,5€, expo comprise, CST obligatoire

La croisière ne s’amuse pas

Ce week-end, 5 marchés de Noël alternatifs pour amener Bruxelles au pied du sapin
©Martin Parr/Hangar

On ne vous a pas encore parlé ici de l'immanquable expo Martin Parr au Hangar. Et il est plus que temps: il vous reste deux week-ends pour vous confronter au regard cynique de l'indécrottable photographe anglais. La galerie du Châtelain fait en effet l'événement avec ce qu'elle présente comme "la première rétrospective belge" de cette star du déclencheur. L'expo retrace 40 ans de carrière de l'artiste à travers 15 séries et plus de 400 clichés où tourisme organisé et bains de soleil carbonisés le disputent aux dérapages de fêtes de mariage et croisières qui ne s'amusent pas. Vous y retrouverez le regard malicieux de ce chroniqueur de la consommation de masse, exacerbant nos dérives de ses couleurs trop vives pour être vraies. À moins que…

+ "Martin Parr, Parathon", jusqu’au 18/12/2021 au Hangar, place du Châtelain 18 à 1050 Ixelles (fermé dimanche et lundi), 5/7€

Subjuguants souvenirs du début du XXe siècle

Ce week-end, 5 marchés de Noël alternatifs pour amener Bruxelles au pied du sapin
©Tiny Gallery

Petite adresse à deux pas de Flagey, la Tiny Gallery s'est spécialisée en antiquités photographiques. Son expo 2021 aligne des souvenirs de la vie quotidienne des États Unis du début du XXe siècle. En gris, bleu ou sépia, on y croise des enfants jouant au grand air, un livreur cycliste en équilibre, des jeunes filles en sortie à la plage, des machinistes du chemin de fer, un drapeau exhibé pour Independance Day, un gang de truands endimanchés, des paysans avec leur cariole, des alpinistes amateurs ou des bourgeois au jardin. "L'exposition comprend des clichés spontanés d'une qualité incroyable pour l'époque", plaide la TinyGallery. Ainsi, ces tirages s'assortissent d'une vulgarisation des techniques du cyanotype, du ferrotype, de l'albumine ou du tintotype. De quoi, à notre ère du selfie, se rendre compte du chemin parcouru par ces anonymes pour se présenter à nous en 2021. C'est particulièrement le cas lorsqu'on tombe nez à nez avec ces deux fillettes noires en robes à carreaux.

+ "The Death Row of Posed Portrait Amateur Photography 1880-1920", à la Tiny Gallery jusqu’au 31/12/2021, 26 rue de la Cuve à 1050 Bruxelles