Colère du monde de la nuit en découvrant les images du marché de Noël de Charleroi

Agglutinées et sans masque, les personnes présentes au marché de Noël de Charleroi ont visiblement fait comme si le Covid n’existait plus. Le secteur du monde de la nuit enrage.

Samedi en fin de soirée, certains visiteurs du marché de Noël de Charleroi se sont regroupés dans une atmosphère festive sur la terrasse couverte du chalet principal sans respect des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale.

Une situation qui provoque la colère du monde de la nuit, fermé à la suite des décisions du dernier Comité de concertation.

"Pour nous permettre de rouvrir le 1er octobre, on nous a imposé de contrôler le CST et d’exiger un test à l’entrée de nos établissements. Nous nous sommes appliqués au respect de ces règles et nous sommes devenus sans doute le lieu le plus safe. C’est parfaitement incompréhensible d’assister à cette scène sur le marché de Noël de Charleroi et d’être contraints, nous, professionnels, de garder nos établissements fermés", explique Emmanuel Alessandro, patron du Disco Bar Club de Manage, à nos confrères de la RTBF.

La Ville de Charleroi a pris lundi matin des contacts avec la police locale et la société qui organise le marché de Noël sur la place de la Digue.

L’objectif de ceux-ci est de tenter de trouver les meilleures solutions pour éviter que les débordements observés en fin de soirée samedi sur le marché de Noël ne se reproduisent.

D’autres contacts vont avoir lieu dans les prochains jours entre la Ville, la police locale et la société organisatrice. Ils déboucheront selon la Ville soit sur de nouvelles mesures soit sur un contrôle renforcé des mesures existantes.