Le piétonnier à la dérive: un schéma de développement commercial dans les cartons

La Ville de Bruxelles planche sur un schéma de développement commercial de la zone du piétonnier. Celui-ci sera présenté d’ici la fin de l’année.

Le piétonnier à la dérive: un schéma de développement commercial dans les cartons

La Ville de Bruxelles planche actuellement sur un schéma de développement commercial de la zone du piétonnier central de la capitale. Celui-ci sera présenté d’ici la fin de l’année, a affirmé lundi le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS).

Ce dernier était interpellé par plusieurs conseillers communaux, principalement de l’opposition (PTB, MR, N-VA), au sujet de la situation, selon eux, plutôt peu reluisante observée sur le piétonnier aménagé sur les boulevards du centre de la capitale et sur de nombreuses voiries environnantes. Que ce soit sur les plans de la sécurité, de la propreté ou de l’activité commerciale.

Leur analyse critique n’a pas été partagée avec la même intensité par Marie Nagy (DéFI: majorité), Celle-ci a invité ses collègues à davantage de nuance dans leur propos qui peuvent nuire, selon elle, à l’image et aux perspectives de cet espace de ville.

La Ville de Bruxelles s’investit dans la gestion du piétonnier tous les jours, a notamment répondu Philippe Close.

Selon lui, un schéma de développement commercial est en cours d’élaboration pour renforcer l’identité commerciale de chaque artère concernée. L’espace situé entre la Bourse et la place Fontainas sera ainsi plus axé sur les besoins des familles. Celui qui sépare la place De Brouckère et de la Bourse sera orienté vers les navetteurs et les touristes plus en recherche d’une offre de restauration.

Close a précisé que ce schéma de développement commercial serait présenté cette année encore.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.