VIDÉO | Des masques qui dérangent pour la 12e édition du Tournai Ramdam Festival

Après une édition 2021 en mode mineur, la 12e du Ramdam Festival s’annonce sous les meilleurs auspices. Avant-goût percutant lors du gala de présentation, mercredi soir, à Imagix avec la présentation du film de la jeune cinéaste d’origine roumaine basée à Gand, Teodora Ana Mihai, prix de l’audace (dans le cadre de la section «un certain regard») lors du dernier festival de Cannes. Ce fut aussi l’occasion de découvrir la nouvelle affiche de la manifestation.

Vincent Dubois

On attend d’une soirée de gala d’un festival comme le Ramdam, qu’elle donne le ton de la programmation de la prochaine édition, soit la 12e qui se tiendra du 15 au 25 janvier à Imagix, sous la présidence de Jean-Pierre Winberg et sous la supervision d’Éric Derwael, commissaire général. En choisissant de projeter «La Civil», réalisé par la jeune cinéaste d’origine roumaine basée à Gand, Teodora Ana Mihai - Prix de l’audace (dans le cadre de la section «un certain regard») lors du dernier festival de Cannes - les organisateurs ont frappé fort.