Tout savoir sur le Covid Safe Ticket à Bruxelles: le mode d’emploi complet, les questions que vous pourriez vous poser

L’extension du Covid Safe Ticket (CST) à Bruxelles, c’est pour ce vendredi 15 octobre. Le moment, attendu ou redouté, change la donne dans certains secteurs de la capitale. Voici ce qu’il faut savoir. Et appliquer dès ce 15 octobre à 00h01.

Mathieu Ladeveze
Tout savoir sur le Covid Safe Ticket à Bruxelles: le mode d’emploi complet, les questions que vous pourriez vous poser
Le Covid Safe Ticket à Bruxelles, c’est pour ce 15 octobre. Voici les infos à avoir en tête. ©MoiraM – stock.adobe.com

Ou dois-je présenter mon CST?

– Pour les événements de masse: 50 personnes en intérieur, 200 personnes en extérieur. Ceci concerne les événements privés, commerciaux, publics, etc.

Dans les restaurants et les cafés mais pas pour les clients en terrasse. Les take-away (snack, sandwicheries, etc.) et les restaurants sociaux ne sont pas concernés par le CST. Par contre, la buvette d'un club de sport, le restaurant d'un hôtel nécessite un CST.

– Dans les dancings et les discothèques.

– Dans les clubs de sport et fitness, partout en intérieur, à partir de 200 personnes en extérieur.

– Dans les foires commerciales et les congrès selon la jauge 50 intérieur, 100 extérieur

– Toujours à partir de 50 personnes, dans les établissements relevant du secteur culturel, festif et récréatif. Plus concrètement: les salles de théâtre, les salles de concert, les cirques indoor, les parcs d'attractions et parcs à thème indoor, les cabarets et music-hall, les centres culturels, les musées et les cinémas. À titre d'exemple, Mini Europe ne devra pas imposer le CST mais le marché de Noël de Plaisirs d'Hiver bien. La Saint V'(sur la place du Grand Sablon fin novembre) également.

Ce logo sera en principe collé sur tous les lieux où le CST est obligatoire.
Ce logo sera en principe collé sur tous les lieux où le CST est obligatoire. ©Région bruxelloise

Les hôpitaux, maisons de repos, maisons de repos et de soins.

Un logo (ci-contre) sera en principe appliqué sur les lieux qui demandent le CST à Bruxelles.

Où le CST n’est-il pas obligatoire?

– Chez soi, chez des amis, en famille, etc. (sauf si la jauge 50/200 est dépassée)

Dans les transports publics

Dans les services publics

À l'école et lors des activités scolaires organisées en extérieur (masque obligatoire pour les +12 ans par contre)

– Dans les services publics (administration communale, CPAS, etc.)

Dans les magasins et centres commerciaux

Sur le lieu de travail.

À partir de quel âge dois-je présenter mon CST?

Le CST est obligatoire dès 16 ans sauf si les participants font partie d'un groupe scolaire dans les secteurs et événements concernés.

Le CST est exigé dès 12 ans pour les événements de masse et les hôpitaux et maisons de repos.

(Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre)

Tout savoir sur le Covid Safe Ticket à Bruxelles: le mode d’emploi complet, les questions que vous pourriez vous poser

Qui va contrôler mon CST?

C'est l'organisateur de l'événement ou l'exploitant de l'établissement qui contrôle mon CST. Il peut demander la carte d'identité, pas l'exiger. En cas de refus, il doit vous interdire d'entrer.

Une liste des personnes habilitées à contrôler doit être établie à l’avance afin de faciliter les contrôles.

En cas d'entrée dans un établissement sans CST ou de fraude, l'amende (sanction pénale) varie de 50 à 500 euros. L'amende sera plus lourde si la personne a fraudé (présenté le smartphone d'une autre personne par exemple).

Qui contrôle le contrôleur?

Le contrôle de la bonne application de la mesure est effectué par la police. Les contrôles seront menés de manière aléatoire. Un exploitant qui triche volontairement sera passible d'une amende allant de 500 à 2 500 euros. Un bourgmestre pourra même procéder à une fermeture administrative.

Durant combien de temps vais-je devoir présenter mon CST?

L'ordonnance court jusqu'au 15 janvier prochain (3 mois donc). La situation sanitaire sera évaluée chaque mois. L'application du CST pourra être modifiée le cas échéant. Renforcée si la situation empire, allégée si elle s'améliore, etc.

De quoi dépend la fin du CST?

De plusieurs critères:

Le taux d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants sur 14 jours). Un seuil de 50 pour 100 000 est conseillé (pas imposé). Bruxelles est actuellement à environ 450 pour 100 000

Le taux de positivité

– La contagiosité des variants en circulation

Le taux de vaccination des groupes cibles

Le taux de remplissage des lits hospitaliers par des cas Covid.