Horeca Bruxelles: «Les clients des restaurants savent qu’ils sont en sécurité»

La fédération suppose que la mesure augmentera le sentiment de sécurité des clients et que cela contribuera au retour des touristes.

Horeca Bruxelles: «Les clients des restaurants savent qu’ils sont en sécurité»

Horeca Bruxelles s’attend à peu de problèmes avec l’introduction du Covid Safe Ticket (CST) élargi à partir du vendredi 15 octobre pour se rendre dans un café ou un restaurant de la capitale, indique l’organisation mercredi. Elle suppose que la mesure augmentera le sentiment de sécurité des clients et espère qu’elle contribuera au retour des touristes.

Pour obtenir le CST, il faut disposer d’un certificat soit de vaccination complète datant de plus de 13 jours, soit de rétablissement remontant à moins de 180 jours ou encore détenir un test de dépistage négatif (moins de 48 heures pour un PCR et moins de 24 heures pour un antigénique). Dans les restaurants, les employés vérifieront la validité du document à l’entrée.

«Les établissements horeca sont prêts», estime Marc Van Muylders, vice-président d’Horeca Bruxelles. «Nous avons eu le temps de nous préparer et la mise en place du CST ne sera pas un problème. Certains se sont d’ailleurs déjà lancés ce mercredi pour rassurer leurs clients réguliers et montrer que c’est très simple.»

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.