Uccle «n’accepte plus les trottinettes garées n’importe où»

Uccle sévit contre les trottinettes mal garées. Celles-ci seront désormais enlevées de la voie publique. Berchem et Woluwe-Saint-Lambert sont dans la même logique.

Uccle «n’accepte plus les trottinettes garées n’importe où»
Uccle, Berchem-Sainte-Agathe et Woluwe-Saint-Lambert sévissent contre les trottinettes mal garées: celles-ci sont désormais retirées de la voie publique. ©ÉdA – Julien RENSONNET (illustration)

La Commune d’Uccle va sévir contre les trottinettes mal garées. En effet, les autorités communales estiment que la prolifération des engins des services de freefloating sur les trottoirs et dans les autres espaces publics cause des nuisances. Et n’est pas sans risque.

«Uccle souhaite évidemment accompagner les modes de transport non polluants et les alternatives à la voiture individuelle, en développant notamment une mobilité partagée», explique un communiqué du cabinet du bourgmestre Boris Dilliès (MR). Qui assure avoir déjà contacté les opérateurs concernés, mais sans résultat: «Malgré nos mises en demeure et plus d’une centaine de sanctions administratives en 2020, de nombreux utilisateurs continuent à garer leurs trottinettes électriques n’importe où sans tenir compte des piétons. Je n’accepte plus ces comportements».

Uccle édicte donc deux nouvelles mesures. D’abord, transmettre à tous les opérateurs, via courrier, un plan des zones où la Commune souhaite des interdictions de stationner ces véhicules qui vont au-delà de celles réglementées par l’autorité régionale». Ensuite, «exiger des opérateurs que cette situation cesse et qu’ils prennent toutes les mesures pour empêcher leurs utilisateurs de commettre ces infractions à très bref délai». Uccle ne restera pas les bras croisés: «à défaut, la Commune procédera systématiquement à l’enlèvement des trottinettes entravant les passages et à leur dépôt à la fourrière». Voilà les multinationales prévenues.

«Nous continuerons bien entendu notre politique de sanctions administratives mais je souhaite aller plus loin afin que les piétons soient respectés», conclut Boris Dilliès. Une SAC pour trottinette mal entreposée est tarifée à 75€ l’incartade à Uccle.

Berchem et Woluwe-Saint-Lambert aussi

Nos confrères de Bruzz annoncent qu'Uccle n'est pas la seule commune à sévir contre le parking inapproprié des trottinettes en libre-service. À Berchem-Sainte Agathe, les trottinettes mal rangées sont embarquées dans un dépôt communal et une redevance de 278€ est facturée à l'opérateur pour chaque intervention.

Woluwe-Saint-Lambert pour sa part recense les trottinettes mal parquées dans ses rues. Et souhaite que la Région fasse respecter son ordonnance concernant les flottes en libre-service. Sans quoi un enlèvement similaire à celui de Berchem sera mis en place.