Radioastronomie et forage font désormais bon ménage à Humain

À 800 mètres à vol d’oiseau, la station de radioastronomie de Humain pouvait être impactée par l’extension de la carrière de la Boverie à Rochefort. Il n’y a aucun risque.

Jérôme Noël
Radioastronomie et forage font désormais bon ménage à Humain
L’extension de la carrière de la Boverie de Lhoist n’aura pas d’impact sur les outils scientifiques de la station de radioastronomie de Humain. ©EDA – J.No.

À vol d'oiseau, 800 mètres séparent actuellement la station radioastronomique de Humain, dans la commune de Marche-en-Famenne, de la carrière de Lhoist à Rochefort. «Regardez, d'ici, on voit déjà les barrières de la carrière, raconte Vincent Honet, gardien et responsable de l'intendance pour la station de Humain. Si Lhoist obtient son permis pour étendre sa carrière, il n'y aura plus que 400 mètres de distance.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...