Le «nouveau» sac bleu disponible à Bruxelles: voici tout ce que vous pouvez y trier

Le sac bleu «nouvelle génération» n’est pas un sac bleu différent: ce sont les déchets que vous y jetez qui changent. Désormais, ceux-ci sont bien plus nombreux.

Le «nouveau» sac bleu disponible à Bruxelles: voici tout ce que vous pouvez y trier
Le nouveau sac bleu admet bien davantage de déchets ménagers que les simples cannettes, cartons à boissons et bouteilles. ©Fost Plus

Depuis ce lundi 18 janvier, le sac bleu bruxellois est plus gourmand. En effet, Fost Plus annonce que les habitants des 19 communes bruxelloises peuvent désormais élargir le tri des PMC à toutes sortes de contenants qui, jusqu’ici, étaient toujours condamnés au sac blanc.

Ainsi, aux traditionnels bouteilles et flacons en plastique, cannettes et boîtes métalliques et carton à boissons ainsi qu'aux couvercles métalliques ou plastique qui pouvaient déjà entrer dans le sac bleu, s'ajoutent de nombreux autres emballages. La liste complète de ces déchets se trouve en ligne sur le site dédié au nouveau sac bleu.

En font partie les barquettes en plastique ou métal (type champignon, charcuterie ou repas livrés à domicile), les pots et tube (type yaourt, dentifrice, gels, shampooings…), les films plastiques (des packs d’eau et cannettes par exemple) ou les sachets (de chips, de légumes congelés, de fromage râpé, de courses…), sans oublier les bombes aérosols pour produits alimentaires et cosmétiques (mais avec des exceptions pour produits dangereux).

Le «nouveau» sac bleu disponible à Bruxelles: voici tout ce que vous pouvez y trier
©Fost Plus

Évidemment, cet élargissement donne l’impression d’une liberté totale. Ce serait trop beau: une flopée de contenants restent exclus de la poubelle bleue. En sont les petites outres à jus de fruit ou compote qui se composent de plusieurs matériaux, les bouchons de sécurité enfant, certains emballages de produits toxiques ou les volumes supérieurs à 8 litres.

Avec ce nouveau sac bleu moins contraignant, Fost Plus espère désormais passer de 15kg de PMC récolté par an par Bruxellois à environ 23 kilos. Au total, sur toute la Belgique, Fost Plus espère recycler 70.000 tonnes supplémentaires chaque année et ainsi éviter 100.000 tonnes de CO2 et 18 millions d’euros de coût d’incinération. Rayon emplois, le nouveau sac bleu doit créer 350 postes.