VIDÉOS | Décès d’Ibrahima: le ministre de la Justice condamne les débordements suite à la manifestation

La manifestation visait à dénoncer le décès d’un jeune de 23 ans, Ibrahima, samedi soir dans le cadre d’une interpellation.

VIDÉOS | Décès d’Ibrahima: le ministre de la Justice condamne les débordements suite à la manifestation

Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open Vld), a condamné dans la soirée les débordements qui ont eu lieu mercredi à Schaerbeek, après la manifestation relative au décès du jeune Ibrahima B. lors de son interpellation par la police samedi.

«Nous ne pouvons en aucun cas accepter ce qui s’est passé aujourd’hui à Schaerbeek. Des enquêtes sont en cours. Plus de 100 personnes ont été arrêtées. Les émeutiers ne s’en tireront pas impunément», a commenté dans la soirée le ministre sur Twitter alors que la police a procédé à plus d’une centaine d’arrestations.

La manifestation qui a rassemblé 500 personnes visait à dénoncer le décès d’un jeune de 23 ans, Ibrahima B., samedi soir dans le cadre d’une interpellation.

La police a procédé à 112 arrestations administratives, dont 30 visées des mineurs, et quatre arrestations judiciaires après le rassemblement. Un manifestant a été pris en charge par les ambulanciers et quatre policiers ont été blessés.

+ LIRE AUSSI | Décès d’Ibrahima: 116 arrestations et 5 blessés, dont 4 policiers lors d’une manifestation à Saint-Josse

+ LIRE AUSSI | PHOTOS & VIDÉO | Le décès du jeune Ibrahima arrêté à Schaerbeek mis à l’instruction pour homicide involontaire, la manif dégénère

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.