Budget en équilibre malgré le virus à Schaerbeek: CPAS et police se serrent la ceinture, rénovation de Louis Bertrand dans les tuyaux

La crise pèse sur le budget de Schaerbeek. Mais la commune maintient l’équilibre pour 2021. Le CPAS et la zone de police renoncent à certaines demandes. La rénovation de l’avenue Louis Bertrand est dans les tuyaux.

Budget en équilibre malgré le virus à Schaerbeek: CPAS et police se serrent la ceinture, rénovation de Louis Bertrand dans les tuyaux

En dépit d’un impact négatif de la crise sanitaire sur ses finances, la commune de Schaerbeek a élaboré un projet de budget ordinaire en équilibre pour l’année 2021 à hauteur de quelque 287 millions d’euros. Cela a été rendu possible par l’activation du fonds de réserves ordinaires crédité de près de 4,7 millions d’euros et en obtenant le renoncement du CPAS et de la zone de police à certaines de leurs demandes pour un total d’1,5 million d’euros.

La «Cité des ânes» entend par ailleurs maintenir les engagements de la majorité à investir dans le développement durable, ont annoncé mercredi la bourgmestre Cécile Jodogne (DéFI), le Premier échevin Vincent Van Halewyn (Écolo) et l’échevin des Finances Michel De Herde (DéFI).

Transferts

Au budget ordinaire, l’équipe en place estime l’impact de la crise pour 2021 à un million d’euros en pertes de recettes et en dépenses supplémentaires pour des aides communales, ainsi que pour l’acquisition d’équipements de protection.

Selon l’échevin des Finances, la prudence de mise lors des exercices précédents a permis de faire face à un choc économique conjoncturel, mais les autorités communales n’ont, pas plus que les autres, de réponse au sujet de la durée de la crise et de son impact à terme sur les subventions des autorités supérieures.

Or, 92% des recettes (263 millions) sont le fait de transferts de montants tels que ceux produits par les additionnels au Précompte Immobilier (en hausse de +10,6 millions), à l’IPP (en baisse de 2,61 millions), et de la Dotation Générale (régionale) aux Communes (en hausse de 2,18 millions).

Les recettes de prestation – celles pour lesquelles la commune fournit en contrepartie un travail, une fourniture ou un service – pèsent 5% de l’ensemble. Elles ont été fixées en baisse de 8% notamment en raison de perspectives moins optimistes des redevances de stationnement et de voirie payées par Sibelga, ainsi que de l’intervention moins élevée que prévu des parents dans les frais de garderie.

Dépenses revues à la hausse

Rayon dépenses, comme ailleurs, celles en personnel pèsent le plus lourd: 46% de l’ensemble à Schaerbeek. Elles seront revues à la hausse de 8,3% par rapport au compte 2019 notamment parce que la commune compte créer 35 nouveaux emplois pour continuer à améliorer les services au public.

Les dépenses de fonctionnement sont en hausse de 22% et s’expliquent par «notre volonté de maintenir les services en activité», a commenté Michel De Herde.

Rénovations urbaine et de logements

Le budget extraordinaire de quelque 66 millions d’euros est annoncé pour des investissements notamment dans des projets de rénovation urbaine et de logement à hauteur de 26 millions d’euros; des travaux sur l’espace public, en faveur de la mobilité et de la propreté (12 millions); le plan d’infrastructures scolaires et de crèches (8 millions); ou encore le plan Tetris qui vise à réduire de cinq à deux, le nombre de bâtiments qui hébergent les services communaux.

Dans l’espace public, on relèvera qu’un montant de 5,4 millions d’euros a été prévu pour le lancement des travaux de rénovation de l’Avenue Louis Bertrand, élément-phare du patrimoine bruxellois. Le projet revu et corrigé a obtenu l’avis favorable de la Commission Royale des Monuments et des Sites.

Selon l’échevin des Travaux Publics Vincent Vanhalewyn, l’enquête publique devrait démarrer au début de l’année 2021. Le chantier proprement dit durera un an et demi à partir de l’année 2022, si bien que l’on espère une inauguration vers le mois de juin 2023, a-t-il précisé.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.