Coronavirus: procédure Renault enclenchée à l’Hôtel Métropole

Le CE de l’Hôtel Métropole, qui a annoncé qu’il envisageait la cessation définitive de son activité hôtelière, s’est réuni lundi: la procédure Renault est en cours.

Coronavirus: procédure Renault enclenchée à l’Hôtel Métropole

Le Conseil d’entreprise de l’Hôtel Métropole qui a annoncé il y a près de deux semaines qu’il envisageait la cessation définitive de son activité hôtelière s’est réuni lundi dans le contexte de la phase de consultations prévue par la loi Renault sur les licenciements collectifs.

La direction de l’hôtel cinq étoiles bruxellois n’a pas voulu en dire plus à ce stade sur le contenu précis des échanges avec les organisations syndicales. Celles-ci ont transmis leurs questions au départ de l’annonce initiale. Une réponse a été apportée à plusieurs questions, mais pas encore à l’ensemble. La prochaine réunion a été fixée au 14 mai. 129 emplois salariés sont en jeu.

L’entreprise est entrée lundi dans la phase de consultations imposée par la loi Renault. Celle-ci impose d’informer au préalable les travailleurs ou leurs représentants de l’intention annonçant l’intention de licenciement collectif, d’expliquer les motifs du licenciement, et d’avancer en détail quels travailleurs sont concernés et sur quelle période. Elle doit aussi en dire plus sur la méthode de calcul des indemnités éventuelles.

La loi impose aussi une concertation sociale, avec les représentants des travailleurs. L’employeur doit répondre à leurs questions, suggestions, ou demandes de mesures d’accompagnement. C’est cette phase qui a été entamée lundi. La négociation ne pourra être entamée que lorsque celle-ci aura été close, ce qui n’est pas encore le cas.

La prochaine réunion du Conseil d’entreprise a été fixée au 14 mai.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.