Le carnaval de Binche 2020 en pratique

Du 23 au 25 février, les pavés binchois vibreront au son du carnaval. Toutes les infos pour ne rien rater de la fête.

Ugo Petropoulos
Le carnaval de Binche 2020 en pratique
Le carnaval fera battre le pavé aux Binchois du 23 au 25 février 2020. ©ÉdA Mathieu Golinvaux

Dès dimanche, Binche retrouve ses costumes de carnavals, ses cortèges, ses gilles, ses tambours, ses sabots pour vivre trois jours mémorables, comme d’habitude. Pour profiter de la fête au mieux, lisez ce qui suit et prenez votre imperméable, car ça va souffler.

Dimanche Gras

Peur de la grosse foule du Mardi Gras? Venez vous perdre à Binche le dimanche, un peu moins bondé, mais tout aussi intéressant sympa, surtout depuis que l’organisation a remanié ses horaires.

Dès 8 h commence le «ramassage» des participants au carnaval, de maison en maison, au son du tambour et de la viole (orgue de barbarie). Les participants portent un costume de fantaisie, conçu en «cagnottes», soit en association de personnes faisant confectionner le même costume.

Durant la matinée, les participants évoluent ensuite toute la journée en ville, jusqu’à midi où ils vont partager le repas avec leurs amis.

À 16 h, les sociétés se reforment et sortent en musique, avec bois et cuivres. Le cortège démarre de la rue Wanderpepen, à hauteur du parc Derbaix et non plus de la place de la gare. Le cortège se disloquera au carrefour formé avec l'avenue Charles Deliège

À partir de 18 h, les sociétés continueront de déambuler au son de la musique jusqu’à ce que la fatigue ne l’emporte.

Lundi Gras

Le Lundi Gras est le jour dédié à la jeunesse. Alors que les gilles et autres participants des Dimanche et Mardi Gras se reposent, ce sont les enfants qui sortent dans les rues, sous l’égide des trois Jeunesses binchoises, héritières des vieux piliers de la société belge: la Jeunesse catholique, la Garde libérale et la Jeunesse socialiste.

Celles-ci se sont fixé un but commun: défendre le Lundi Gras et promouvoir ce jour qui apparaît comme le moins animé des 3 jours gras.

10 h : les jeunesses sortent au son de la viole et parcourent la ville durant la matinée. Vers 11 h, c'est la bataille de confettis qui a lieu sur la Grand-Place et dans les cafés de la ville.

À noter cette année à 11 h 30: pour le 25e anniversaire de l'Association de Défense du Lundi Gras (ADL), les trois jeunesses se réuniront exceptionnellement sur la Grand-Place face à l'hôtel de ville pour jouer ensemble.

En début d’après-midi entre 13 h et 14 h, des groupes de fantaisie se joignent spontanément à la fête. Ce sont les Chic Types, les Mervellouses, les Sales Djônes, les Ladies Binchoises, les Commissaires, etc.

À 16 h 30, c’est l’instant copain: les enfants costumés qui ont rejoint les trois Jeunesses se rejoignent sur la Grand-Place et forment le «Rondeau de l’amitié».

Vers 17 h, Les Jeunesses rejoignent lentement la Place Eugène Derbaix (ou place de la Gare). Elles y dansent à la lueur des feux de Bengale, jusqu'au feu d'artifice tiré à 19 h.

Mardi Gras

À 5 h le ramassage des Gilles, des Arlequins, des Marins, des Paysans et des Pierrots a commencé. Ils vont de maison en maison au son du tambour et du fifre jouant l'Aubade matinale, un air de gille. À chaque maison son petit verre pétillant.

Quand les sociétés sont constituées vers 7 h, celles-ci vont déjeuner. Menu: huîtres, saumon fumé et champagne.

 Gilles et marins se tapent la bise.
Gilles et marins se tapent la bise. ©ÉdA Mathieu Golinvaux

Dès 8 h, elles convergent vers la Grand-Place, les gilles portant leur masque de cire. Les quinze sociétés sont accueillies dans la salle des mariages par les autorités communales pour la remise des médailles aux jubilaires.

Vers midi, les gilles quittent progressivement la place pour aller dîner en famille ou entre amis.

Après avoir repris des forces, ils reviennent pour le cortège de l'après-midi, qui démarre de la place de Battignies à 15 h. Les gilles descendent l'Avenue Charles Deliège en portant leur chapeau de plumes, s'il fait beau. Ils lancent quelques tonnes d'oranges et forment un rondeau une fois arrivés à la Grand-Place.

20 h: les gilles démarrent pour le second cortège de deux endroits. Certains partent du carrefour formé par l'avenue Charles Deliège et la route de Mons, direction la Grand-Place où ils rejoignent d'autres sociétés arrivant de la rue Saint-Moustier, de l'autre côté de la place.

Les gilles dansent alors paniers vidés autour des feux de Bengale. À 21 h 30, la Grand-Place s’embrase dans un grand feu d’artifice clôturant le carnaval et où les lettres «Plus Oultre», devise de Binche, s’illuminent sur la façade du théâtre. Le moment de rentrer? Pas nécessairement: les gilles ne doivent être rentrés qu’au lever du soleil…

Le carnaval de Binche 2020 en pratique
©ÉdA

Comme chaque année, le Musée international du Carnaval et du Masque ouvre durant les trois jours gras, tant son espace muséal que sa cafétéria.

Vous pourrez y découvrir les galeries permanentes du Centre d’interprétation du Carnaval de Binche, des Carnavals et folklores de Wallonie (remise à neuf) et celle consacrée aux masques du monde entier.

Vous pourrez aussi plonger au cœur de l’Amazonie, à la découverte des Ticuna en parcourant l’exposition temporaire qui leur est consacrée.