Sa passion: élever des poules

Depuis l’âge de 8 ans, Guillaume Drisket aime élever des poules. D’abord de concours puis, maintenant, des poules pondeuses dans des installations spécifiques permettant d’assurer leur bien-être mais aussi des œufs de qualité. Une passion de la terre et des animaux qui est familiale.

D.W.
Sa passion: élever des poules
©ÉdA

À 28 ans, Guillaume Drisket est un enfant de la terre. En effet, sa famille gère une exploitation agricole depuis plusieurs générations. Ayant fait des études de bio ingénieur, orientation agronomie, il travaille désormais au Service Public de Wallonie. Mais, depuis son plus jeune âge, une passion inattendue est née. «Depuis mes 8 ans, j'élève effectivement des poules. initialement, c'était des races de type concours. Elles n'étaient pas très productives mais étaient spéciales au niveau des couleurs des plumes et de l'esthétique. Je tentais d'avoir les plus beaux spécimens en veillant à leur bien-être et en leur consacrant beaucoup de temps.» Une passion ensuite mise entre parenthèses jusqu'en 2015. «J'ai décidé de me lancer dans l'élevage de poules pondeuses et poulets de chair. Tous sont élevés en plein air via des poulaillers mobiles afin de garantir un bon environnement (moins de parasites et meilleur renouvellement des prairies). Actuellement, j'ai un maximum de 1.000 poules pondeuses réparties en 5 "petits» poulaillers. Je mets un coq dans chacun avec un rôle spécifique puisqu'il avertit les poules en cas de danger (rapaces, etc.). Les œufs sont vendus dans le magasin familial, différentes boutiques locales et entrent dans les préparations d'enseignes comme les gaufrettes saperlipopette au centre-ville.» Une passion pour les animaux partagée. «Ma compagne est vétérinaire et m'aide tout comme mes parents dans les activités.»