Une œuvre d’art volée par le régime nazi découverte à la Bibliothèque royale

Bien que la provenance de la peinture soit mentionnée dans le catalogue de la Bibliothèque royale, la «KBR» n’était pas au courant que celle-ci avait été volée.

Une œuvre d’art volée par le régime nazi découverte à la Bibliothèque royale

La Bibliothèque royale possède une aquarelle pillée à une famille juive par le régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale, selon De Standaard et Het Nieuwsblad.

En 1942, la collection d’art que possédait la famille Dorville a été vendue de force. Il apparaît que la Bibliothèque royale (KBR) possède actuellement l’une des œuvres, une aquarelle de Félicien Rops nommée «La buveuse d’absinthe» et datant de 1876. La bibliothèque a acquis cette pièce en 1968 d’un marchand français.

Nous avons acheté l’aquarelle en 1968 en toute bonne foi

Bien que la provenance de la peinture soit mentionnée dans le catalogue de la KBR, la bibliothèque n’était pas au courant que celle-ci avait été volée.

«Nous avons acheté l’aquarelle en 1968 en toute bonne foi», déclare la directrice par intérim, Sara Lammens. «Après la guerre, la Bibliothèque a acheté des milliers d’œuvres, qui n’ont pas toujours fait l’objet de recherches approfondies sur leur provenance. Souvent, cela n’était pas possible parce que des pièces dont l’historique était incomplet étaient proposées sur le marché.»

La KBR compte approfondir la question. «S’il s’avère que l’œuvre en question a été effectivement pillée et que les proches n’ont jamais été indemnisés après la guerre, alors nous examinerons toutes les possibilités. Y compris celles de la restitution ou de l’indemnisation», déclare Sara Lammens.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.