Morsure de sanglier: le Domaine des Grottes de Han responsable

Un enfant avait été grièvement mordu par un sanglier qu’il nourrissait. En appel, le Domaine des Grottes de Han confirmé seul responsable.

Ronald PIRLOT
Morsure de sanglier: le Domaine des Grottes de Han responsable
Un sanglier avait mordu le jeune garçon. ©ÉdA – 50474057592

Le 19 juillet 2016 devait être une journée inoubliable pour un enfant de neuf ans et ses parents en visite à la réserve d'animaux sauvages du Domaine des Grottes de Han. Elle restera gravée à vie pour le jeune gamin, mais pas pour les raisons escomptées. En effet, arrivé à hauteur du parc à sangliers, l'enfant a passé son bras au travers de la clôture pour nourrir les sangliers avec du maïs provenant d'un distributeur mis à disposition du public. Et c'est l'accident. Un des sangliers l'a mordu à la main, nécessitant l'amputation d'une phalange de l'annulaire. Les parents portent l'affaire devant le tribunal civil de Namur, estimant le Domaine des Grottes de Han comme civilement responsable de l'accident, «en sa qualité de gardien de l'animal en cause». Et de lui réclamer 5 000€ à titre provisionnel sur un dommage à évaluer par un expert. «Une demande recevable et fondée» conclut le juge namurois qui ordonne la désignation d'un médecin expert. Le Domaine des Grottes de Han interjette aussitôt appel de cette décision, estimant qu'une faute a été commise par la petite victime justifiant, à tout le moins, une exonération partielle ou totale de ses responsabilités.