Se séparer de ses brols en (se) faisant plaisir: Merciki?

Le GAL Nov’Ardenne invite à rejoindre une plate-forme d’échange pour (se) faire plaisir et diminuer la masse des encombrants.

Philippe Carrozza
Se séparer de ses brols en (se) faisant plaisir: Merciki?
Simon Lemaire n’a pas hésité à inscrire le groupe Nov’Ardenne sur le site Merciki. ©ÉdA Ph.C.

Prenons un cas précis: vous rénovez chez vous et changez la déco. Vous entassez à la cave, au grenier ou dans une remise des meubles, bibelots, etc., qu’on va appeler du brol. Puis, un jour, lassé par la présence de ces encombrants qui ne valent plus tripette sur les sites de vente en ligne ou parce que vous avez la flemme de faire des fiches pour les proposer sur un site de seconde main, vous finissez par charger tout sur une remorque direction le parc à conteneurs.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...