Du yoga à l’écriture chinoise

Paule Magis pratique le yoga depuis… toujours. Elle l’enseigne aussi de longue date. Le «chant védique» est pour elle un vrai bonheur. Elle s’éclate maintenant dans la calligraphie chinoise qui lui a permis de faire un beau voyage dans «l’Empire du milieu». C’est une passionnée… en tout!

Jean HONHON
Du yoga à l’écriture chinoise
©EdA - 50315904999

Pour elle, ce fut d'abord la pratique du yoga et rapidement une formation qui allait lui permettre de l'enseigner. Elle est agréée par la Fédération belge de yoga. Paule vous convaincra que cette discipline travaille autant sur le corps que sur le mental, qu'elle soulage des douleurs. Elle explique que «le yoga réduit le stress, améliore la respiration, vous donne confiance en vous, vous aide à être plus présent à vous – même et au monde, qu'il améliore votre concentration, qu'il renforce votre corps et améliore votre souplesse.» Cerise sur le gâteau, le yoga pourrait vous ouvrir les portes de la culture indienne. Bon, ça, c'est son cas. Elle pratique aussi le «chant védique» qu'elle enseigne. C'est une récitation, sous forme de chant, de textes sacrés chantés de l'Inde, les plus anciens des textes rédigés en sanskrit. Elle a visité l'Inde et y a étudié. Tous les lundis encore elle reste en contact et suit des cours par «Skype» de son meilleur professeur. Depuis un certain temps aussi Paule a une autre passion, l'écriture chinoise. Son bureau recèle autant de modèles que de ses textes en idéogrammes ces symboles graphiques représentant des mots ou des idées utilisés en Chine ou au Japon. Très récemment elle a d'ailleurs fait partie d'un groupe de dix personnes invitées par l'ambassadeur de Chine en Belgique à la rencontre de son pays. Et elle partage encore le temps qui lui reste entre divers bénévolats…