«Certains arbres ont été plantés sous Léopold II»: les riverains exigent un destin royal pour «le poumon vert» du Donderberg à Laeken

LONG FORMAT | La friche de l’ancienne pépinière royale du Donderberg doit accueillir une école, un hall sportif et 49 logements. C’est trop de béton pour les riverains, qui exigent de la Ville une affectation plus princière pour ce survivant «jamais bâti» de la donation royale. On se promène entre lierre et arbres centenaires de ce site inimaginable, sur les traces de la reine Élisabeth.

Julien Rensonnet

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...