5 sorties pour dessiner votre long week-end à Bruxelles

L’illustration vous dessine un parcours inédit ce week-end au Mont des Arts pour le Picture Festival. Vos kets en prennent aussi plein les oreilles au Big Bang. Ce n’est pas plus calme au Korean Film Festival. Il n’y a d’ailleurs pas que là que vous croiserez des monstres ce 31 octobre. Brrrrrr...

Julien Rensonnet
5 sorties pour dessiner votre long week-end à Bruxelles
Chloé Perarnau et Flore d’Ansembourg ont dessiné un super jeu de piste pour visiter le Picture Festival du Mont des Arts avec vos kets. Un biais décalé et ludique pour plonger en famille dans ce premier rendez-vous dédié à l’illustration sous ... ©Illustration : Chloé Perarnau / Picture Festival

Soir illustré

L’affiche du Picture Festival signée Anne Brugni est à tomber.
L’affiche du Picture Festival signée Anne Brugni est à tomber. ©Anne Brugni

C'est une première: l'illustration sous toutes ses formes a son festival. Il s'appelle Picture Festival et envahit le Mont des Arts. La soirée d'ouverture se drape dans des atours fantomatiques dès ce 31/10 pour une nocturne dans 13 lieux ouverts jusqu'à 21h. En bonus: la plus grande galerie de portraits au monde, où vous pourrez laisser votre bobine. Tout ce long week-end, c'est dans une cinquantaine de lieux parfois insolites (au Mont des Arts et plus loin) que s'affichent peinture, graphisme, livre animé ou album jeunesse. Des concerts dessinés, des expos, un salon de la microédition, des fresques et des ateliers réunissent plus de 50 artistes. Notre coup de cœur va assurément à la déambulation familiale conçue comme un jeu de piste autour du Mont des Arts (à télécharger par ici): du Musée BELvue à la Galerie Bortier, en passant par l'église du Coudenbergh, le MIM ou le Musée Magritte, vos kets y croiseront blasons médiévaux, poètes, peintres chapeautés et monstres mythiques.

+ «Picture Festival», jusqu’au 10/11 autour du Mont des Arts et plus loin (le plan du festival à télécharger par ici), programme «à 90% gratuit» (brochure à télécharger par là).

Tintamarre

5 sorties pour dessiner votre long week-end à Bruxelles
©Bozar

Pour terminer les congés en fanfare, direction le Big Bang Festival qui revient chambarder les salles de Bozar. Le rendez-vous, exigeant tout en étant 100% accessible, se dédie à la musique et au bruit sous toutes ses formes, mais à destination des kids. Les vôtres sauteront (littéralement) pour faire vibrer les sons, expérimenteront de loufoques objets sonores, visionneront finlandais, croiseront robots et automates, percuteront japonais, rêveront avec Henry Purcell ou bondiront avec Thelonius Monk. Bref: ça s'envole aux quatre vents, sur tous les rythmes et depuis tous les continents. Attention: l'endroit est très couru, dans tous les sens du terme...

+ «Big Bang Festival», le 3 novembre 2019 de 13 à 17h30 à Bozar, entre 0 et 8€, plusieurs spectacles se tiennent à plusieurs reprises.

Seul en Senne

5 sorties pour dessiner votre long week-end à Bruxelles
©Bruxelles sur Scènes

Le Festival Bruxelles sur Scènes met le café-théâtre sur le devant de la... scène. 13 spectacles sont ainsi programmés dans 13 lieux bruxellois, plutôt intimistes, à l'écart des grandes salles. D'où le pluriel du titre. L'idée est de proposer la totale pour 20€, histoire de vous inciter à sortir des sentiers battus. Ainsi, pendant un mois, vous voyagerez par le Zoart, le Fou Rire, Côté Village, l'Atelier Marcel Hastir, Les Lundis d'Hortense, la Jazz Station, Le Jardin de ma Sœur, Le Café de la Rue, Le Petit Chapeau Rond Rouge, Au B'izou, le Sazz 'n Jazz, Le Rayon Vert et L'Os à Moelle. Magie, stand-up, jazz, chanson française, érotisme, humour noir, cabaret ou impro s'invitent à table.

+ «Bruxelles sur Scènes», jusqu’au 30 novembre 2019 dans 13 lieux. Pass à 20€

Matin calme mais soirées agitées

L’animation coréenne «Princess Aya», où comment en finir (pour un temps) avec les têtes couronnées de Disney.
L’animation coréenne «Princess Aya», où comment en finir (pour un temps) avec les têtes couronnées de Disney. ©Lee Sunggang

18 films seront projetés lors de la 7e édition du Korean Film Festival qui se tient jusqu'au 9 novembre aux Galeries et au Palais des beaux-arts. C'est le Centre Culturel Coréen qui est aux manettes pour vous présenter un panel qui alterne classiques historiques et classiques modernes de l'histoire du cinéma au Pays du Matin Calme. Animation, drame , thriller, docu et comédie sont à l'affiche. On citera notamment la projection du classique de 1993 «La Chanteuse de pansori» («Seopyeonje») aux thèmes traditionnels avec un duo de chanteur et joueur de tambour en direct. On pointera aussi le programme animation avec «Motel Rose» qui plonge dans le milieu des travailleuses du sexe. Et on emmènera les kets voir la fantastique «Princess Aya» qui nous rafraîchira des têtes à diadèmes de Disney.

+ «Korean Film Festival», jusqu’au 9 novembre 2019 au Cinéma Galeries, 8/6€/séance

Molenbeek n’a même pas peur

De drôles d’oiseaux au Karreveld à Molenbeek.
De drôles d’oiseaux au Karreveld à Molenbeek. ©Clickrick Photography

Et puis, il y a Halloween! Brrrr! Bon, déjà, il y a la parade de Saint-Gilles ou le Dia de Muertos dans les Marolles dont on vous parlait la semaine dernière. Mais la fête des morts anime aussi Molenbeek ce 31 octobre. Ça s'appelle «Même pas Peur»: cette nuit culturelle se passe pour la 4e fois au château du Karreveld. Un parcours à travers le parc fera frissonner vos kets qui y rencontreront créatures abyssales, gargouilles, pirates, oiseaux monstrueux, cracheurs de feu ou magiciens. On annonce aussi un buffet «du plus mauvais goût». N'oubliez pas votre lampe de poche... et vos déguisements.

+ «Même pas peur!», ce jeudi 31 octobre 2019 au Château du Karreveld à 1080 Molenbeek, gratuit

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...