La police bruxelloise coince le braqueur des Marolles

Il avait braqué 3 bars des environs du Jeu de Balle, dans les Marolles à Bruxelles: un homme de 21 ans a été arrêté en Flandre. C’est l’enquête de la zone Bruxelles Capitale Ixelles qui a bouclé l’enquête.

La police bruxelloise coince le braqueur des Marolles
La police de la zone Bruxelles Capitale Ixelles a bouclé le «braqueur des Marolles». ©EdA - Julien RENSONNET

C’était un dossier médiatisé de la fin d’été à Bruxelles: plusieurs braquages avaient semé l’inquiétude auprès des tenanciers de bars des Marolles. Le parquet de Bruxelles annonce ce 17 octobre que la zone de police de Bruxelles Capitale Ixelles a arrêté celui qu’on surnommait «le braqueur des Marolles».

«Le vendredi 11 octobre 2019, la zone de Bruxelles Capitale Ixelles a procédé à l’arrestation en son domicile situé en Région flamande d’un homme de 21 ans, suspecté d’être l’auteur de quatre vols avec violence commis dans le quartier des Marolles». Ce dossier avait été confié à la section vols de la recherche locale de la zone.

Du 25 août au 17 septembre 2019, l’homme s’est rendu coupable d’un fait d’extorsion violent dans le hall d’entrée d’un immeuble de la rue du Chevreuil. Il y a dépouillé sa victime de ses effets personnels sous la contrainte d’une arme à feu. Autres méfaits: trois braquages, également armés, dans des bars et cafés des environs de la Place du Jeu de Balle. «Le suspect opérait uniquement de nuit et a blessé plusieurs personnes lors de ses méfaits pour se voir remettre le butin convoité», précise le parquet.

Un autre braquage à Anderlecht

C’est la vidéosurveillance qui l’a confondu lors de son audition, ainsi que plusieurs éléments de preuve à sa charge. Le jeune homme a ainsi reconnu les quatre vols avec violence dans le centre-ville de Bruxelles. Mais ce n’est pas tout: le parquet ajoute que «l’enquête confiée à la section vols de la zone Bruxelles Capitale Ixelles a également déterminé que l’homme était l’auteur d’un vol à main armé commis à Anderlecht, ce que le suspect a aussi reconnu lors de son audition».

Le suspect a été mis sous mandat d’arrêt pour ces cinq faits de vol avec violences et menaces, commis de nuit avec une arme à feu.