Burdinne: un bourgmestre différent mais dans la continuité

Ce soir, Frédéric Bertrand devient le mayeur de Burdinne. Portrait de celui qui ne s’attendait pas un jour à occuper cette fonction.

Jean-Louis Tasiaux
Burdinne: un bourgmestre différent mais dans la continuité
Le nouveau bourgmestre aime se ressource r chez lui ou en pleine nature. ©Heymans

«Ici, c'est mon paradis. J'ai besoin de mon jardin, de la nature pour me ressourcer. Tout comme je ne veux pas abandonner l'enseignement. C'est ma bulle d'oxygène…» Ce lundi matin, Frédéric Bertrand nous reçoit chez lui à Burdinne. Il savoure le calme avant de se lancer dans l'effervescence de la vie de bourgmestre. Suite au décès de Luc Gustin, le 12 août dernier, il prête en effet serment de mayeur ce soir. Un changement dans la continuité même si les deux hommes ont des personnalités différentes. «Luc vivait pleinement pour sa Commune, souligne son successeur. Quand il n'avait rien à faire, il prenait sa voiture pour faire le tour afin de voir si tout allait bien… Moi, j'ai aussi d'autres passions dans la vie: ma famille, la nature, mon métier d'instituteur…»