Vincent vous parle de Vincent

«Vincent Van Gogh, sa vie dépeinte.» Tel est le titre du sixième ouvrage de Vincent Vallée, ouvrier de profession, écrivain par passion! Après avoir évoqué Verlaine, avant de consacrer son prochain livre à Rimbaud, le Boussutois reste fasciné par le XIXe siècle. Et par notre région.

Jidel
Vincent vous parle de Vincent
©ÉdA

Vincent fait sienne la phrase de Verhaeren «La vie est à monter et non pas à descendre.» D'où une motivation toujours intacte quand il s'agit de se documenter sur un personnage avant de romancer sa vie d'originale façon. Il nous résume: «Vincent Van Gogh, c'était une évidence d'écrire à son sujet, parce que je me suis passionné pour le XIXe siècle et parce que je trouve qu'il mérite d'être abordé par tous et sous un autre angle. C'est un autre Vincent Van Gogh que je veux dépeindre avec ce roman. Je veux lui rendre justice et pour ça j'ai dû l'étudier beaucoup.» Le passage du peintre en terre boraine a évidemment été un déclic. Notre interlocuteur confirme: «Son apprentissage du dessin s'est fait chez nous. La graine en quelque sorte a commencé à germer parmi nous. Mais chez nous comme à d'autres moments dans sa vie, il reste simple et innocent, comme un enfant. Et puis il ne cherche pas à peindre de jolies choses ou des gens nobles, il aimait exprimer sur ses toiles la souffrance, la douleur, représenter les gens banals parfois laids! Ses hauts et ses bas, ses joies et ses peines: toute sa vie se lit en permanence dans ses toiles.» Du charbonnage survivant de Marcasse, où Van Gogh évangélisait, à la maison restaurée de Cuesmes où l'artiste a séjourné, Vincent Vallée a déjà présenté plus d'une fois son opus. En septembre, il en parlera à la bibliothèque communale de Boussu. Avec toujours la même passion!