Roméo Elvis est bien le roi des festivals

Déjà sur les planches de Dour dès mercredi soir, Roméo Elvis était de retour sur la scène principale ce dimanche. Le ket de Bruxelles a une nouvelle fois impressionné et mis tout le monde d’accord.

Mathieu Golinvaux

De mémoire de festivalieret journaliste, cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu une telle marée humaine prendre la direction de la scène principale du festival de Dour, même Damso, Orelsan ou ScHoolboy Q, appelés dare dare à remplacer ASAP Rocky, n’ont pas eu droit à cet honneur. Alors que Roméo Elvis s’apprête à grimper sur la Last Arena, ce sont des vagues et des vagues de festivaliers qui défilent sous nos yeux.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.