EN IMAGES | Orelsan met Dour à genoux, Cypress Hill fait le job

Une fois n'est pas coutume, les têtes d'affiche ont tenu leur rang hier à Dour.

Ugo Petropoulos

Il est 20h45 ce jeudi sur la plaine de Dour. Relativement calme jusqu'à présent, celle-ci s'anime d'un coup quand déboule sur scène Orelsan. En deux temps trois mouvements, le rappeur nantais se met le public de la Last Arena en poche et les premiers rangs ne se tiennent plus.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...