Le Site Van Oost nominé dans un prestigieux concours d’architecture

Le Site Van Oost, à Schaerbeek, est nommé pour un award au prestigieux World Architecture Festival. Le projet du bureau DDS+ intègre deux écoles et 11 logements dans une ancienne brasserie en intérieur d’îlot.

Le Site Van Oost nominé dans un prestigieux concours d’architecture
«Le Site Van Oost vise à revaloriser le riche patrimoine architectural et urbain du XIXe siècle tout en dynamisant le quartier par l’implantation de services publics plus diversifiés», plaide le bureau d’architectes DDS+. ©DDS+

Le projet du Site Van Oost à Schaerbeek est nommé pour un prix d’architecture au prestigieux World Architecture Festival. Cet événement, connu sous l’acronyme de WAF, est «le rendez-vous annuel incontournable de l’architecture, seul festival mondial combinant prix et séminaires», assure le bureau d’architectes DDS+. En décembre à Amsterdam, le projet schaerbeekois y concourra dans la catégorie «Completed Buildings: School» réservée aux écoles.

«Avec la nomination du projet Site Van Oost, le bureau d’architecture DDS+ est invité pour la troisième année consécutive à présenter un de ses projets au jury international du WAF», précise le bureau. Qui rappelle qu’en 2017 et 2018, les projets Rive Gauche (Charleroi) et Îlot Sacré (Bruxelles) étaient lauréats dans les catégories respectives «shopping» et «habitat».

Le Site Van Oost «fait partie intégrante d’un vaste plan de développement durable pour la commune de Schaerbeek», plaident ses concepteurs. «Celui-ci vise à revaloriser le riche patrimoine architectural et urbain du XIXe siècle tout en dynamisant le quartier par l’implantation de services publics plus diversifiés et l’élargissement de l’offre de logements».

«Langage ludique»

Le projet consiste en la réaffectation du site d’une ancienne brasserie, située à l’intérieur d’un îlot résidentiel bruxellois du XIXe siècle. Le résultat est un projet mixte de 14.385 m2 proposant deux bâtiments scolaires (écoles primaires et maternelles) pour les Communautés Française et Flamande, une salle de sport publique et 11 logements. «Le projet enrichit l’offre de logements existante et répond au besoin urgent d’écoles», précise encore le communiqué.

Du point de vue purement architectural, «le langage ludique offre d’une part un environnement lisible, rassurant et joyeux aux élèves et d’autre part un lieu clair et convivial pour les visiteurs de la salle de sport. L’esthétique et les techniques de construction passive s’entremêlent». L’objectif avoué: la mixité et l’harmonie.