L’ancien conseiller communal Écolo de Saint-Josse Kenan Aydogan bel et bien coupable de braquage

Kenan Aydogan, ancien élu Écolo de Saint-Josse, a été reconnu coupable de braquage par le tribunal correctionnel de Bruxelles. Inculpé en février, il avait démissionné le mois suivant.

L’ancien conseiller communal Écolo de Saint-Josse Kenan Aydogan bel et bien coupable de braquage

L’ancien élu communal Écolo de Saint-Josse-ten-Noode, Kenan Aydogan, a été reconnu coupable de braquage par le tribunal correctionnel de Bruxelles jeudi, écrit dans ses colonnes vendredi La Capitale. Inculpé en février, il avait démissionné le mois suivant.

Le 10 février, une agence de paris Ladbrokes avait été braquée vers 22h30. L'ex-conseiller communal était accusé d'avoir repéré les lieux, puis prévenu ses deux complices que la voie était libre.

Le tribunal a octroyé à Kenan Aydogan une suspension probatoire du prononcé. L’ancien élu devra notamment se faire interdire de casino et ne pourra plus se rendre dans des agences de paris sportifs. Quant aux deux autres braqueurs, ils écopent respectivement d’une peine de probation autonome de deux ans et de 40 mois de prison ferme, le second étant en récidive légale. Les deux hommes avaient, de leur côté, pointé la responsabilité de Aydogan en tant qu’instigateur des faits.

La démission de l’élu dans la commune de Saint-Josse avait été annoncée par le parti Écolo le 26 mars. Le trentenaire disait mettre fin à sa carrière politique «pour des raisons personnelles».

Ce n'est pas la première fois qu'Ayogan fait parler de lui. En août 2018, il avait créé la polémique en raison d'une photo où il faisait le signe des Loups Gris, les nationalistes turcs. Les Verts l'avaient toutefois maintenu sur les listes.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.