Une maman dans les vestiaires

Vanessa Vigues est déléguée d’une équipe de U10 du Stade Brainois Sc. La Brainoise d’adoption est appréciée de tous: parents comme joueurs. Elle a pu faire «sa place»... grâce aux attentions «maternelles» envers tous ceux de l’équipe.

Johanne TINCK
Une maman dans les vestiaires
©ÉdA

La petite famille de Vanessa Vigues a débarqué à Braine-le-Comte voici environ cinq ans. «Auparavant, nous vivions à Bruxelles. Une fois à Braine, notre fils a voulu faire du foot. Nous habitons à proximité du club et le souhait est venu de lui.» Ainsi, Maxime évolue désormais au sein d'une des équipes des U10. Et depuis environ un an, sa maman n'est jamais très loin puisqu'elle est la déléguée… «En fait, j'avais toujours proposé au délégué de l'aide. Puis, il est arrivé un moment où il a eu tellement d'activités qu'il ne savait plus suivre. Je l'ai donc remplacé» Et si elle ne s'y connaît pas plus que cela en football, le but principal de la Brainoise d'adoption est de prendre soin de ses joueurs. «Je regarde toujours s'ils ne manquent de rien, s'ils n'ont pas froid. Je suis aussi là au cas où ils se blessent. En fait, ce rôle se prête très bien à une femme. Il consiste à les materner» Et Vanessa s'est très bien fait accepter de tous, aussi bien les parents que des enfants. «Je n'ai, par exemple, jamais eu de remarque par rapport au fait que je suis avec eux dans le vestiaire. Vestiaire où il faut parfois que je sois plus autoritaire lorsqu'ils font trop les sots. Et là aussi, je constate qu'ils acceptent mes remarques. Ils voient bien que je ne fais pas de différence avec mon fils, que du contraire… » Au fil des matchs et des entraînements, Vanessa s'investit sans compter…» Je ne regrette pas. Mon souhait est d'encadrer au mieux les enfants