70 pubs aux jeunes filles dénudées remplacées par des affiches sur les droits des femmes

Les pubs de 70 arrêts de tram et bus autour du campus de l’ULB ont été remplacées par des slogans féministes ce 4 mars. Un collectif de militantes y dénonce les images commerciales faites de la femme en annonçant la grève des femmes du 8 mars.

Un groupe de militantes féministes a ouvert, dans la nuit de dimanche à lundi, les panneaux publicitaires d’environ 70 arrêts de tram et de bus à proximité du campus de l’Université libre de Bruxelles (ULB) à Ixelles, pour remplacer les images commerciales de femmes par des messages engagés annonçant la journée internationale des droits des femmes du 8 mars.

En arrachant les publicités qui montrent des jeunes femmes dénudées particulièrement minces, le collectif s’attaque au sexisme lié au diktat de ces critères de beauté. De plus, les militantes s’opposent à l’utilisation de cette journée de mobilisation pour les droits des femmes à des fins commerciales. Elles critiquent la dénomination de «journée de la femme», qui permet aux entreprises de proposer des promotions ou d’appeler à offrir des fleurs, des sous-vêtements et des cadeaux aux femmes.

Les slogans lisibles sur les affiches abordent différentes facettes du sexisme comme la culture du viol, le poids de la charge mentale ou les violences faites aux femmes. «C’est pas de tes roses que je veux, c’est la fin du patriarcat» est l’un des messages figurant sur les affiches.

Gulcan - en grève le #8maars op staking

NL/ Ik was 6 jaar getrouwd en was van alles verstoken. Ik wil zeggen dat vrouwen geen objecten zijn. Een vrouw heeft rechten. Een vrouw is waardevol 💜 ▶ Omdat jij ook 1000 goede redenen hebt om te stoppen, zoals Gulcan, doe mee met de Vrouwenstaking - Toutes en grève - Women's strike op #8maars ✊ 📢 En jij, waarom ga jij in staking? EN/ "I was married for 6 years and I was deprived of everything. I want to say that women are not objects. We are people and we have rights. A woman is valuable." 💜 ▶ Because you also have 1000 good reasons to stop, like Gulcan, join the Vrouwenstaking - Toutes en grève - Women's strike on #8maars ✊ 📢 And you, why are you on strike? FR/ "J’ai été mariée pendant 6 ans et j’ai été privée de tout. J'ai envie de dire que la femme n’est pas un objet. Elle vit et elle a des droits. Une femme, elle a de la valeur." 💜 ▶ Parce que tu as aussi 1000 bonnes raisons de t'arrêter, comme Gulcan, rejoins la Vrouwenstaking - Toutes en grève - Women's strike le #8maars ✊ 📢 Et toi, pourquoi tu fais grève? #VrouwenStaking #ToutesEnGrève #WomenStrike

Posted by Collecti.e.f 8 maars on Saturday, March 2, 2019

Le logo du «collecti.e.f 8 maars» rappelle l'appel à une grève des femmes vendredi. La mobilisation pour cet événement s'est construite autour du slogan «quand les femmes s'arrêtent, le monde s'arrête». Elles sont appelées à cesser de travailler mais aussi de consommer, de prendre soin des autres et d'étudier.

Un rassemblement pour les droits des femmes aura de plus lieu toute la journée au carrefour de l’Europe à Bruxelles. À 17h00, une marche partira de la gare centrale. D’autres mobilisations sont prévues en Belgique.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.