Des internés au milieu de la forêt de Soignes

À la clinique de la forêt de Soignes, une unité prend en charge des internés libérés à l’essai. Ces «fous dangereux» que l’on connaît si mal.

Ariane Bilteryst
Des internés au milieu de la forêt de Soignes
Virginie De Baeremaeker, psychologue-criminologue de la clinique et le psychiatre Pierre Schepens, médecin-chef de la clinique de la Forêt de Soignes, à La Hulpe. ©ÉdA

L'internement, un sujet de société qui intrigue, et interpelle quand tombe une décision de justice qui déclare un accusé «irresponsable». L'internement trimballe son lot d'idées préconçues et de fausses représentations. Pour couper court aux fantasmes et faire partager leur expérience, le psychiatre Pierre Schepens, médecin-chef de la clinique de la Forêt de Soignes à La Hulpe, et Virginie De Baeremaeker, psychologue-criminologue de la clinique, livrent un petit ouvrage (paru chez Academia) à la fois instructif et plaisant. Entretien avec les auteurs de ce Petit essai impertinent sur l'internement.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...