VIDÉOS | David Martin chef de l’année 2019 du Gault&Millau

David Martin, de «La Paix» à Anderlecht, a été désigné chef de l’année 2019 par le guide gastronomique Gault&Millau. «L’Air du temps» (Liernu) affiche désormais cinq toques. «Un max de goût» à Sprimont et «La table du boucher» à Mons ont également reçu des prix.

David Martin, de «La Paix» à Anderlecht, a été désigné ce lundi chef de l’année par le guide gastronomique Gault&Millau. Il succède à Éric Fernez du restaurant «d’Eugénie à Émilie» (Baudour). Plus de 800 restaurateurs étaient présents à Lint pour la proclamation des nouveaux lauréats.

Belle distinction pour David Martin.

Gault&Millau a une nouvelle fois placé ses espoirs en trois chefs, un par région. Maxime Maziers («Bruneau by Maxime Maziers» à Bruxelles), Maxime Zimmer («Un max de goût» à Sprimont) et Thijs Vervloet («Colette» à Westerlo) ont ainsi été couronnés Jeunes chefs de l’année.

Ixelles, Namur, Mons

«L’Air du temps» (Liernu) de Sang-Hoon Degeimbre a par ailleurs grimpé dans le classement et affiche désormais un 19/20, soit cinq toques, une cote qu’il est le seul à obtenir en Wallonie.

Quant aux Prix-plaisir, également décernés par région, «Le tournant» à Ixelles, «Attablez-vous» (Namur) - voir la vidéo ci-dessous - et le «54» à Tongres repartent gagnants.

Luc Broutard de «La table du boucher» à Mons a en outre été récompensé du prix d’artisan de l’année.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.