De jeunes citoyens engagés!

Elle s’appelle Marine et elle est hensitoise. Il se prénomme Cyril et il habite à Baudour. Premier point commun: tous deux étudient le Droit à l’UMons. Deuxième trait d’union: ils se sont portés volontaires comme assesseurs dans leur village lors des récentes élections.

Jidel
De jeunes citoyens engagés!
©ÉdA

Avec une trentaine d'autres, ils ont rejoint la Ligue des Assesseurs, un projet pédagogique et citoyen initié par leur professeure de Droit constitutionnel, Anne-Emmanuelle Bourgaux. Marine précise: «Je voulais comprendre les rouages de la fonction d'assesseur et par-dessus tout me rendre utile lors de mes premières élections! Parce que je trouve dommage que des gens renoncent à participer à leur devoir de citoyen par pur désintérêt d'autant plus que cela ne prend qu'une demi-journée tout au plus». Lucide, Cyril ajoute: «Je pense qu'une grande partie de la jeunesse ne se sent pas assez concernée par la politique actuelle. Ce n'est pas une matière très attirante, bien que fondamentale, pour le bon fonctionnement du pays. Il y a aussi une certaine méfiance, peut-être à cause des scandales ou à cause du poids des responsabilités qu'une carrière en politique implique». Exception à cette règle supposée du désintérêt, Marine clame: «Je suis fière de représenter la jeunesse motivée et volontaire grâce à La ligue des Assesseurs. Ensemble, nous démontrons le rôle essentiel que peut avoir la jeunesse à l'heure actuelle dans l'action citoyenne». Mais s'il devait un jour s'engager en politique, Cyril sait déjà ce qu'il ne ferait pas quand il conclut: «Je trouve dommage de recevoir tous ces tracts électoraux juste avant le scrutin! C'est régulièrement pendant la durée de leur mandat que les élus doivent nous rendre compte de leurs initiatives…»