Jeux de mains pas vilains!

L’eSport, vous connaissez? Si non, vous allez sans doute apprendre à le connaître. Car cette discipline associant sports et jeux vidéo rencontre un succès croissant. Et pas seulement auprès des ados! À Boussu, Julien Dupont est un pionnier qui veut convaincre et rassembler.

Jidel
Jeux de mains pas vilains!
©ÉdA

Il nous rappelle: «La discipline a vu le jour dans les années 90 avec l'essor d'Internet et la démocratisation de l'informatique. En créant un club de eSport, nous espérons collectiviser notre passion, passer de bons moments entre gamers, mais aussi nous former pour améliorer les performances de chacun afin de représenter la commune dans le milieu et de jouer pour nos couleurs dans les diverses compétitions». Car le milieu s'est déjà structuré au point que des joueurs deviennent d'authentiques professionnels de la discipline, chez nous comme dans de nombreux autres pays. Mais là n'est pas le but premier recherché par Julien. Il explique: «Selon ses détracteurs, la pratique du jeu vidéo est souvent considérée comme un loisir solitaire, peu propice aux échanges sociaux. Nous voulons tordre le cou à ces stéréotypes en démontrant que les rendez-vous ponctuels, les séances d'entraînements et la participation aux compétitions vont rassembler les individus au sein d'une communauté. Il y aura donc des contacts, des échanges, des liens qui se créent». De plus, avec le soutien communal, le nouveau club proposera à ceux qui ne peuvent pas se permettre l'achat d'une console de pratiquer ce loisir grâce à la mise à disposition d'un local et du matériel nécessaire. Notre gamer conclut: «Nous sommes en pleine phase de construction et donc toutes les personnes intéressées sont les bienvenues. Idem pour les indispensables sponsors!»

Rens.: 0474 56 11 38