L'école de Braine-le-Comte à l’équilibre grâce aux fancy-fairs... et à Eden Hazard

Autre école, à Braine-le-Comte. Là-bas, Christophe Marichal, le directeur,peut compter sur le sponsoring d’un ancien élève pour équilibrer ses comptes: celui d’un certain Eden Hazard. Mais ça ne suffit pas.

Elise LENAERTS
L'école de Braine-le-Comte à l’équilibre grâce aux fancy-fairs... et à Eden Hazard
Les fêtes scolaires permettent de payer certains frais des écoles. ©ÉdA – 202210906956

+ A LIRE AUSSI | Lonzée: petite école primaire recherche 200.000€