Des feux espagnols et plus de radars pour lutter contre «la violence routière» à Schaerbeek

Schaerbeek se dote d’une «note stratégique» pour améliorer la sécurité routière sur son territoire. Outre le passage annoncé à 30km/h sur toutes les voiries communales, de nouveaux radars, des feux préventifs et des rues scolaires sont annoncés. Dans le viseur: le «rodéo urbain».

J. R.
Des feux espagnols et plus de radars pour lutter contre «la violence routière» à Schaerbeek
(Illustration) ©Reporters

Schaerbeek se dotera ce mercredi 20 juin au Conseil communal d’une «note stratégique en matière de sécurité routière». Elle se présente comme le résultat d’une collaboration entre les services communaux, les échevins de la Mobilité et des Travaux publics, la zone de police Bruxelles Nord et des citoyens.

On en retient trois initiatives

Des «feux espagnols»

Parmi les mesures envisagées (lire ci-dessous), l'une d'elle testera une solution inédite à Schaerbeek: l'implantation de «feux espagnols». Ces dispositifs routiers tricolores rythment l'alternance rouge-vert en fonction de la vitesse des véhicules qui doivent le franchir. Si la vitesse d'une voiture mesurée par un boîtier en amont est trop haute, le feu passe immédiatement au rouge, forçant le conducteur à ralentir. «La commune de Schaerbeek souhaite tester ce dispositif à la rue Kessels où des excès de vitesse et du rodéo urbain sont constatés régulièrement», annonce la note.

La sécurisation des écoles

Outre des aménagements de base et des gardiens de la paix aux abords des écoles, Schaerbeek a mis en place un projet pilote de «rue scolaire». Le concept implémenté rue Foucart: la fermeture de la rue à la circulation automobile lors des entrées et sorties. «Le dispositif renforce la sécurité et diminue l'impact sur la qualité de l'air». Schaerbeek annonce l'extension du concept pour la rue Verwée ainsi qu'un tronçon de la rue Verte «pour la rentrée du 1er septembre 2018». Une étude va se pencher sur les autres sites, «avec un focus sur la Grande rue au Bois, la rue de l'Agriculture, l'avenue Ernest Renan et la latérale du boulevard Léopold III devant l'école communale n°16».

Par ailleurs, 11 zones «abords d'écoles» sont implantées depuis le 1er septembre 2017. Elles permettent le chargement et déchargement en interdisant le stationnement longue durée devant les sites scolaires. Amende le cas échéant: 100€. La conséquence est que le stationnement en double file diminue. 13 nouvelles écoles seront équipées à la rentrée 2018.

Des radars tronçons

«Certains confondent les rues de la commune avec un circuit de Formule 1», grince Schaerbeek. Qui prévient que 10 endroits stratégiques sont déjà équipés de poteaux fixes avec boîtiers alors que des lidars sont déployés 4 fois par semaine. «Ces radars à 120.000€ flashent dans les deux sens sur de très longues distances». Dans sa note, Schaerbeek explique qu’elle voudrait en disposer plus régulièrement.

La commune ne souhaite pas s'arrêter là. Elle voudrait un plan de gestion régional pour «une répartition équilibrée des radars et des lieux de contrôle». Schaerbeek demande donc à la région un radar fixe dans la chaussée de Haecht qui passera à 30km/h dès septembre, davantage de caméras fixes sur les voiries régionales à 50km/h, et surtout des radars tronçons sur les boulevards Léopold III et Lambermont. Un accord doit encore être finalisé avec la Région à ce sujet.

Quoi d’autre dans la note? Les 10 mesures annoncées

1. Extension des zones 30: à partir du 1er septembre 2018, 99,5% des voiries communales seront limitées à 30km/h. Seuls les axes régionaux et l'avenue Rogier resteront à 50km/h.

2. Rapports d'accidentologie : élaborés par la police après chaque accident avec lésion corporelle, ils permettent d'en établir les causes et de faire des recommandations éventuelles.

3. Augmentation des moyens : en plus des 100.000€ de dotation de la commune de Schaerbeek à la zone de police, cette dernière a décidé de consacrer 700.000€ à la sécurité routière (engagement de personnel, achat de véhicules et matériel, location d'un lidar...)

4. Optimalisation des ressources : l'augmentation du personnel dédié à la circulation au sein de la zone de police et le développement du travail transversal ont permis d'augmenter de 37% des verbalisations relatives à la circulation entre 2017 et 2018.

5. Intensification des contrôles : +130% de véhicules contrôlés entre 2017 et 2018, - 15% d'accidents avec lésions corporelles et +32% de verbalisations relatives au stationnement gênant et/ou dangereux.

6. Radars supplémentaires: Schaerbeek est en discussion avec la Région pour une répartition équilibrée des radars (lire ci-dessus)

7. Feux espagnols (lire ci-dessus)

8. Éclairage piéton: un éclairage particulier pour les passages pour piétons sera testé en juin 2018 à la rue Royale Sainte-Marie (Athénée Verwée).

9. Optimalisation de la communication: la zone de police communiquera les résultats de ses actions sur son site et développe un point de contact pour les citoyens qui souhaitent envoyer demandes, plaintes ou remarques.

10. Participation citoyenne: un Comité citoyen de sécurité routière sera réuni «une à deux fois par an».