Un logement social témoin sur la place Rogier: pour ses 20 ans, la fédé des AIS drague les proprios

Mais que faisait cet appartement au milieu de la place Rogier? Il s’agit de la campagne de com lancée par les Agences Immobilières Sociales bruxelloises: pour ses 20 ans, la fédé des AIS veut «enlever la pression» aux proprios.

La Fédération des Agences immobilières sociales (FEDAIS) a célébré mardi ses 20 ans de reconnaissance par la Région de Bruxelles-Capitale. À l’occasion de cet anniversaire, elle a lancé une campagne de sensibilisation à destination des propriétaires.

Un logement-témoin a été installé sur la place Rogier à Saint-Josse-ten-Noode. Des cloisons délimitaient ainsi une pièce de vie meublée, où des acteurs ont joué le rôle de locataires. Les passants ont reçu un porte-clés avec une clé à purger les radiateurs accompagnée du message «Laissez l’AIS gérer la pression à votre place». Ce logement symbolique sera à nouveau déployé samedi et dimanche au kiosque du Bois de la Cambre.

250 à 300 nouveaux logements par an

En 1988, les agences immobilières sociales disposaient de quelque 500 logements. Le parc en compte aujourd’hui environ 4.800 (soit 10.300 adultes et enfants aidés) et ce nombre devrait passer les 5.000 dans l’année. La croissance est d’environ 250 à 300 logements par an.

«Le secteur des AIS joue à mes yeux un rôle fondamental dans la politique du logement à Bruxelles», estime la ministre bruxelloise du Logement Céline Fremault. «Le budget relatif aux AIS est en constante augmentation avec 15,282 millions d’euros en 2018, soit une augmentation de presque 2 millions d’euros en un an pour soutenir ce secteur en pleine expansion qui constitue un véritable win-win tant pour les propriétaires que pour les locataires».

«Tranquilliser les propriétaires»

La campagne vise à attirer un plus grand nombre de propriétaires afin qu’ils louent leurs biens, par l’intermédiaire des AIS, à des locataires qui disposent de revenus modestes.

«C’est vraiment la tranquillité pour eux au niveau de la mise en location et, en même temps, ils font une bonne action puisqu’ils aident à leur échelle à lutter contre la crise du logement à Bruxelles», souligne Laurence Libon, coordinatrice à la Fedais. Les agences immobilières sociales peuvent également accompagner les propriétaires dans leurs projets de rénovation.

Un logement social témoin sur la place Rogier: pour ses 20 ans, la fédé des AIS drague les proprios

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.