Plus de 70 enfants risquent de se retrouver à la rue avec la fin du plan hiver à Bruxelles

Au moins 70 enfants risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois d’avril étant donné que les centres d’accueil hivernaux temporaires gérés par le Samusocial et le consortium Croix-Rouge/Médecins du Monde/CAW Brussel fermeront leurs portes à ce moment-là, avertit mercredi la Plate-forme mineurs en exil.

Plus de 70 enfants risquent de se retrouver à la rue avec la fin du plan hiver à Bruxelles

Les centres d’accueil temporaires où les sans-abri peuvent trouver refuge durant les mois d’hiver s’apprêtent à fermer leurs portes le 30 avril. Ces centres hébergent actuellement plusieurs familles avec enfants qui risquent de se retrouver ainsi à la rue.

La Plate-forme mineurs en exil plaide dès lors pour qu’une «solution permanente» soit mise en place. L’accueil d’urgence doit ainsi être accessible toute l’année, «indépendamment de la situation de séjour des personnes», souligne l’association. Il faut en outre, ajoute-t-elle, trouver «une solution structurelle tout au long de l’année adaptée aux besoins et assurant un accompagnement de qualité des familles avec enfants».

Une porte-parole de la Croix-Rouge de Belgique a confirmé que le centre d’accueil qu’elle gère à Haren en partenariat avec l’ONG Médecins du Monde et le CAW Brussel fermerait ses portes à la fin du mois d’avril, mais que les différentes associations s’efforçaient de trouver une solution.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.