Émergence d’un mouvement citoyen en vue des élections communales à Aywaille

Une vingtaine de citoyens ont présenté vendredi leur mouvement citoyen dénommé Aywaille Demain, un mouvement dans lequel on retrouve les cinq conseillers communaux cdH ainsi que la députée fédérale Vanessa Matz qui a pris du recul par rapport à la politique pour des raisons de santé et qui ne se présentera pas en octobre 2018 devant l’électeur.

Émergence d’un mouvement citoyen en vue des élections communales à Aywaille

Ce mouvement a été initié au départ d’une réflexion interne menée par cdH d’Aywaille afin de faire, au niveau communal, de la politique autrement suite aux différentes affaires. Au noyau dur humaniste, s’est ensuite greffée une série d’acteurs de terrain «qui sont aujourd’hui plus nombreux que les membres cdH qui n’afficheront nullement les couleurs du parti durant la campagne puisque nous souhaitons repartir d’une page blanche», souligne Mélanie Leponce, membre du mouvement et militante humaniste.

Le Mouvement s’est accordé sur un socle de principes commun comme le respect de chacun dans sa dignité et dans ses différences, une vision à long terme, la participation et/ou concertation des citoyens et des acteurs de terrain, le souci d’équité dans le soutien au monde économique et associatif ou encore la durabilité des choix.

Aywaille Demain veut développer un projet novateur, transparent et rassembleur qui doit aboutir au terme d’un processus en trois phases à la création d’une liste en vue des élections communales.

Une rencontre est ainsi prévue le 28 mars (18h30) à la maison des jeunes d’Aywaille.

La commune est actuellement gérée en majorité absolue par le MR (13 sièges). Le cdH (5), le PS (2) et Écolo (1) formant l’opposition. En 2018, 23 conseillers, et non plus 21, seront élus au soir du 14 octobre.