Champion de Ju-jitsu brésilien

La plus haute marche du podium au Championnat d’Europe de ju-jitsu brésilien est pour Cyril Haeffelé, le début d’une belle collection de médailles. À 17 ans, il trouve un équilibre prometteur dans cet art martial qui requiert à la fois rapidité, technique, force et souplesse.

Éric MONCOUSIN
Champion de Ju-jitsu brésilien
©ÉdA

Guidé par son papa qui pratiquait déjà les arts martiaux, Cyril Haeffelé s'inscrit au cours de judo à l'âge de 5 ans. «J'ai évolué quelques années dans ce sport, mais je n'étais pas vraiment passionné. Après un break, je découvre vers 14 ans le Ju-jitsu brésilien, pour lequel j'ai vraiment accroché. «Cyril s'initie au Tip-Top de Frasnes, avant de continuer au club partenaire de Tournai, le Fusen Ryu. «J'ai acquis de très bonnes bases à Frasnes et j'ai donc suivi mon entraîneur à son cours «adulte» à Tournai. » À raison de quatre entraînements par semaine, lorsque l'école le permet, Cyril se donne à fond dans sa discipline. En découle un palmarès de compétiteur déjà impressionnant. «L'année passée a bien démarré puisque je termine sur la plus haute marche du podium au Championnat d'Europe à Lisbonne en janvier. Premier également à la Flanders Cup, une des plus grosses compétitions du Benelux, et comme je suis aussi affilié à la ligue française de jujitsu brésilien, je me suis qualifié pour le championnat de France de juin 2018 en terminant second à l'Absolute, une compétition toutes catégories. » À ces victoires et quelques autres, s'ajoute son premier passage de grade réussi, de la ceinture blanche à la bleue. «J'adore ce sport car il s'ouvre à tous. C'est très physique, mais une des clés réside dans la combinaison entre tactique, rapidité et force, en jouant plus de l'une ou l'autre selon ses capacités » Une clé que Cyril a maintenant bien en main.