Objectif: bien-être animal

Ayant fait son temps dans le monde du textile, Anne Drumaux officie désormais en tant que comportementaliste canine. Véritable amoureuse du meilleur ami de l’homme, elle a fondé l’Élevage du Grand Samson, où elle accueille des animaux en pension.

N.L.
Objectif: bien-être animal
©EdA - 302493779500

«J'en ai eu ras le bol des vêtements, je voulais m'investir dans quelque chose qui faisait vraiment sens». Lorsqu'Anne Drumaux évoque sa nouvelle vie, l'enthousiasme est aisément palpable. Ancienne gérante d'un magasin de textile à Woluwe, c'est en migrant vers Mozet, dans une jolie bâtisse en pierre, que celle-ci put convertir sa passion pour le genre canin en une véritable activité professionnelle. «Au début, j'accueillais chez moi les chiens d'amis pour dépanner. J'y ai pris goût et ai décidé de suivre une formation de «comportementaliste canine». Ça m'a permis d'apprendre à mieux gérer et à décoder les différentes attitudes des animaux. À cibler leurs besoins, à détecter leurs anxiétés», sourit-elle.

Officiellement établie comme comportementaliste – des maîtres la consultent régulièrement lorsqu'ils rencontrent des problèmes avec leurs animaux -, Anne a surenchéri en créant l'Élevage du Grand Samson, une pension canine «familiale» où les cages ont été troquées pour un vaste espace propice à la sociabilisation des chiens qui y cohabitent. «Ici, tout se fait dans la douceur et dans le respect de l'animal.» Récemment lancée dans un élevage de Leonbergs, Anne envisage de suivre une formation en reiki animalier, discipline dont elle loue les nombreuses vertus pour l'animal. Avec d'autres, elle organise encore plusieurs promenades canines aux quatre coins du royaume!

Toutes les infos sur la page Facebook

«Élevage du Grand Samson».