De la cuisine au cinéma

Vincent Cosse voue depuis toujours une passion pour le cinéma et pour le petit écran. Encouragé par un ami comédien, René Georges, il décide de franchir le pas en 2015. Il devient alors silhouette dans la série La trêve produite par la RTBF. C’est le début d’un rêve éveillé pour Vincent…

Christophe PECQUET
De la cuisine au cinéma
©ÉdA

Vincent Cosse est un chef cuistot bien connu de Rochefort et de sa région. Et quand il n'a pas sa toque de chef sur la tête, c'est le képi de policier qu'il arbore fièrement. À l'écran du moins. L'inspecteur Son du commissariat de Heiderfeld dans la série La trêve, c'est lui! Ce rôle de policier semble lui coller à la peau. Dans Ennemi public ou encore Unité 42, deux autres séries produites par la RTBF, Vincent Cosse y campe également un rôle de flic en tant que silhouette. Dans le jargon cinématographique, une silhouette est un figurant qui apparaît aux côtés des acteurs principaux. Si vous n'êtes pas fan de série, vous avez certainement aperçu la bouille caractéristique de Vincent Cosse dans des films tels que Raid Dingue de Dany Boon, Le Fidèle avec Matthias Schoenarts ou encore Les tueurs de François Troukens. Toujours est-il que le sympathique cuistot de Rochefort savoure ce qu'il lui arrive tout en restant les pieds sur terre. «Jouer aux côtés de Matthias Schoenaerts est un rêve que je ne pensais jamais réaliser», confie celui qui préside également le Royal Syndicat d'Initiative de Rochefort. «Tourner est une expérience enrichissante. Et que de chemin parcouru depuis 2005! J'ai parfois du mal à réaliser ce qui m'arrive», termine celui qui a eu la chance de tourner une seconde fois aux côtés de Matthias Schoenarts pour le film Kursk de Thomas Vinterberg.