LONG FORMAT | Chaque soir, des Belges accueillent 300 migrants: «Urgent de reconnaître que ces gens existent»

Un an après la fermeture du camp de Calais, les migrants rêvent toujours d’Angleterre. Plus de 300 sont hébergés par des Belges chaque soir.

Reportage : Mathieu Golinvaux
LONG FORMAT | Chaque soir, des Belges accueillent 300 migrants: «Urgent de reconnaître que ces gens existent»
migrants ©EdA Mathieu Golinvaux

C’était il y a un peu plus d’un an, le gouvernement français annonçait dans un grand coup de communication la fermeture du camp de Calais. Si la Jungle a disparu, les migrants n’ont pas fait une croix sur leur rêve anglais. Pour y arriver, ils sont nombreux à transiter par Bruxelles, car la Belgique, ils ne font que la traverser. Aucune structure n’est toutefois prévue pour les accueillir. Des citoyens belges ont pris le relais pour loger chaque soir plus de 300 personnes.