Un million d’euros par an: ce que Mons doit investir pour être cyclable

10 euros par habitant, c'est la part minimale qu'une commune doit consacrer à la mobilité douce pour augmenter le nombre d'usagers du vélo. C'est une des revendications du Gracq Mons, qui vient de publier son mémorandum en vue des élections communales de 2018.

Ugo Petropoulos

62 kilomètres. C'est la longueur des pistes cyclables opérationnelles dans l'entité montoise. C'est peu, comparé aux 634 kilomètres de voiries (communales, régionales etprovinciales) qui sillonnent le Grand Mons etcela illustre les difficultés des deux-roues à se déplacer en toute sécurité.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...