PHOTOS | Une première réussie pour le Wacolor sur le parking du Walibi

La 7e édition du festival Wacolor affichait complet ce vendredi soir. Ce sont près de 5 000 jeunes qui ont fêté la fin des examens en musique.

Romain Izzard

Misant sur une affiche presque 100% belge, les organisateurs du festival ont fait fort. Avec le parking du Walibi comme décor, et non plus le site de l’ancienne sucrerie, pour cause de travaux, le Wacolor a attiré une foule principalement composée de (très) jeunes étudiants, venus souffler après la fin de leurs examens.

L’après-midi était consacrée aux artistes locaux, avec des prestations de Maya, du groupe Mango Moon, de Thomas Frank Hopper, Typh Barrow ou encore le rappeur Avishaï.

Après Delta et Abel Caine, dont les hits commencent à percer en radio, ce sont les stars montantes de la scène belge du rap qui ont mis le feu. Romeo Elvis, accompagné du Motel, a notamment été rejoint par le duo Caballero & JeanJass, qui jouaient juste après lui, pour interpréter Bruxelles arrive. Des performances qui ont visiblement séduit le public, au vu de la quantité de poussière qui se dégageait dans l’air au rythme des sauts de la foule.

La soirée s’est conclue avec les sonorités jamaïcaines du Français Biga Ranx – le seul artiste non-belge de la soirée – et l’électro enragée du trio gantois The Subs.

Un service de navettes et tout un dispositif de sécurité ont permis que la soirée se passe sans encombres. Et plusieurs stands sur le site du festival étaient dédiés à la prévention.