VIDÉO | L’eau du Néblon: des hauteurs du Condroz jusqu’aux robinets de Liège

C’est dans un captage d’eau sur les hauteurs du Condroz qu’est puisée et filtrée l’eau de distribution de plus de la moitié des habitants de la province de Liège: le captage d’eau du Néblon.

Jacques Duchateau

Quand vous vous servez un verre d’eau au robinet de votre cuisine, vous ignorez sans doute d’où cette eau provient. Elle a ses origines sur les hauteurs du Condroz: à la source du Néblon.

Le Néblon, c’est un ruisseau qui sillonne la région condrusienne, du côté d’Ouffet. Là, six sources distinctes approvisionnent les grands réservoirs d’eau potable de la CILE (Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux).

L’eau du Néblon n’est pas puisée dans le ruisseau, bien sûr, mais en profondeur. Elle a été filtrée naturellement pendant deux à trois mois, grâce à un sous-sol calcaire. Cette eau est donc naturellement potable. La CILE ajoute juste une pincée de chlore.

Les vertus du chlore

Le chlore a trois qualités principales:

– C'est un puissant bactéricide. Les eaux du Néblon traversent 3600 kms de canalisations. Le chlore permet de les mettre à l'abri de toute bactérie.

– Il est volatil: si l'eau de votre robinet sent le chlore, laissez-la reposer quelques instants et le chlore va s'évaporer.

– Il est rémanent: il est inutile d'ajouter du chlore en cours de parcours, il reste actif jusqu'au plus éloigné des robinets.

374 mètres

Ce captage d’eau du Néblon, c’est une galerie souterraine principale de 374 mètres de long, 2 mètres de haut et 1,20 de large. Elle a été creusée dès 1920. À l’époque, pas de grosse machine mais de la poudre noire et de l’huile… de bras.

VIDÉO | L’eau du Néblon: des hauteurs du Condroz jusqu’aux robinets de Liège
©ÉdA – Jacques Duchateau

Depuis quelques années, et suite à un investissement de 42 millions d’euros, les installations du captage du Néblon ont été dédoublées. Ce qui permet de répondre aux demandes des clients 24h/24, 7j/7. Chaque jour, cette seule galerieproduit 14 millions de litres d’eau potable.Au total, les six sources produisent près de 30.000 millions de litres et sur l'ensemble des captages de la CILE, ce sont environ 80.000 millions de litres d'eaux souterraines qui sont distribuées.

La qualité de cette eau est contrôlée chaque jour en 400 points.

En province de Liège, la CILE alimente environ 600.000 personnes (plus de la moitié de la population provinciale), dont les principales villes (Liège, Seraing,…). Cela représente des milliers de kms de canalisations, 40 châteaux d’eau, une dizaine de réservoirs semi-enterrés (comme celui de Warzée, qui fait 10 millions de litres d’eau potable) et 400 personnes actives pour assurer le bon fonctionnement des installations.

Nous avons visité le captage d'eau du Néblon. Découvrez-le dans notre reportage vidéo ci-dessus.

 Dans les profondeurs du captage d’eau du Néblon.
Dans les profondeurs du captage d’eau du Néblon. ©ÉdA – Jacques Duchateau
 Dans les profondeurs du captage d’eau du Néblon.
Dans les profondeurs du captage d’eau du Néblon. ©ÉdA – Jacques Duchateau