La compagnie de Franco Dragone met son plan de redressement en œuvre

Après la validation par les créanciers puis le tribunal de commerce de Mons de son plan de redressement, Productions du Dragon, la Compagnie de Franco Dragone, le met activement en œuvre et redistribue certains rôles en son sein, annonce-t-elle jeudi.

La compagnie de Franco Dragone met son plan de redressement en œuvre

Didier Hamann quitte son poste de directeur général pour se consacrer au développement, tandis que Jean-Louis Jadot devient secrétaire général des productions.

Ce plan d’apurement ne menace plus les emplois au sein de la société louviéroise. Il prévoit en outre le remboursement à 50% des créances, une réduction des charges, une sécurisation des contrats et la conclusion de nouveaux projets en Belgique et à l’international. «L’homologation du plan de Productions du Dragon permet aujourd’hui d’entrevoir la stabilisation des activités de l’entreprise, le rétablissement de la confiance des partenaires et un certain optimisme sur le carnet de commandes», se réjouit la société.

La Compagnie entend désormais concrétiser son plan de relance avec un triple objectif: sauvegarder l’emploi, rembourser les créanciers selon le plan et consolider son ancrage belge. Parmi les bases de la nouvelle stratégie de la société figure également la simplification des structures internationales du groupe et un meilleur contrôle financier des activités. La consolidation des relations avec le Chinois Wanda en fait également partie, de même que la diversification des partenaires et des activités.

Certains rôles ont aussi été redistribués; Jean-Louis Jadot devient secrétaire général des Productions du Dragon, tandis que Didier Hamann et Simon Pieret quittent respectivement leur poste de directeur général et de gérant.

La société louviéroise se concentre désormais sur la livraison du spectacle «La Perle» dont la première est prévue cet été à Dubaï.