Top Chef : les chefs ont félicité Maximilien

Les chefs et membres du jury n’ont pas tari d’éloges sur Maximilien et sa revisite gastronomique du poisson pané. Il s’en sort avec les honneurs.

Élodie Yansenne
Top Chef : les chefs ont félicité Maximilien
C’est grâce à son poisson pané que le jeune chef de Hotton s’est en sorti avec mention hier soir. ©ÉdA

Hier soir, pour leur première épreuve, certains candidats, dont Maximilien Dienst, avaient pour défi de séduire FrédéricJaunault, meilleur ouvrier de France primeur, en créant un plat ou un dessert qui associait la tomate à un fruit de leur choix.

Et comme les nouvelles règles ne cessent de se succéder dans cette saison de Top Chef, la difficulté ne s’arrêtait pas là. Pour cette mission, les candidats étaient chapeautés par un autre chef que leur coach habituel. Notre artiste culinaire de Marenne (Hotton), accompagné de son binôme Kelly, cuisinait sous l’œil et sur les conseils du chef Michel Sarran.

Trahi par un choix trop facile

Pour cette épreuve, Maximilien avait décidé de mélanger les saveurs de la tomate avec celles de la grenade.

Même si Michel Sarran doutait par moments des techniques utilisées par le chef étoilé luxembourgeois, ce dernier a réussi à sortir l’assiette qu’il voulait.

Toutefois, ce plat, bien que bien exécuté, manquait d'audace aux yeux de FrédéricJaunault. «Visuellement, c'est intéressant, a commenté le meilleur ouvrier de France primeur. La grenade apporte quelque chose de croquant, de gourmand. C'est un beau mariage mais il n'y a pas de risque.» Maximilien a alors reconnu avoir peut-être opté pour la sécurité pour ce mets.

Ce choix lui a malheureusement porté préjudice non seulement auprès de Frédéric Jaunault mais aussi auprès de sa coach, Hélène Darroze, qui l'a envoyé en dernière chance en préférant le plat plus original de Kelly. «Il manque le petit peps dans le plat de Max,» a critiqué le chef féminin.

Retour à la cantine

Maximilien Dienst s'est donc retrouvé pour la deuxième fois consécutive en dernière chance. Et le défi imposé cette fois-ci était loin d'être aisé. Rendre gastronomique le plat phare de la cantine: le poisson pané. Mais le jeune homme ne s'est pas laissé démonter. Il a voulu sortir un plat aussi gourmand qu'étonnant en proposant son rouleau de poisson aux herbes. «Je suis content de mon assiette, explique-t-il. Ce qui est sympa, c'est que le poisson est à l'intérieur de la farce aux herbes. Quand on coupe, surprise!»

Avec les félicitations du jury

Et le contrat a été pleinement rempli pour Maximilien et sa revisite gastronomique du poisson pané. Tous les jurés abondaient dans le même sens: c'était excellent. Seul bémol: le visuel. Mais complètement rattrapé par le côté gourmand de cette recette. «C'est un vrai coup de cœur gustatif,» s'est exclamée Hélène Darroze. «C'est bon, c'est fin, c'est moelleux, c'est croustillant,» a dit Philippe Etchebest, tout en se battant avec le chef Piège pour en avoir les dernières miettes.

Avec cette assiette, Maximilien a reçu des éloges et son ticket pour la prochaine semaine. «C'était proche de l'exploit,» ponctue le chef Darroze. Pourvu que ça dure!