Elle exhibait ses fesses à la vitrine: suspension du prononcé

Nadia exhibait ses fesses à la vitrine du bar où elle travaillait. Elle a donc été poursuivie pour outrages publics aux mœurs et a obtenu une peine clémente.

Elle exhibait ses fesses à la vitrine: suspension du prononcé

Nadia, une femme de 24 ans, a bénéficié vendredi devant le tribunal correctionnel de Namur d’une suspension simple du prononcé de la condamnation alors qu’elle était poursuivie pour outrages publics aux mœurs. Elle exhibait régulièrement ses fesses aux passants à la vitrine du bar où elle travaillait comme serveuse à La Bruyère.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.